mardi 6 mai 2014

Haut-Royaume T1 : Le Chevalier de Pierre Pevel

Aucun commentaire:

Editions : Bragelonne
Parution : janvier 2014
Nombre de pages : 527.


Je remercie livraddict et les éditions 

Résumé 4ème de couverture : Le Haut-Royaume connait son heure la plus sombre. Le Roi est affaibli et la rébellion gronde aux frontières du territoire. En dernier recours, le souverain libère Lorn, qui croupit depuis trois ans dans les geôles infernales de Dalroth. L'ancien prisonnier est nommé chevalier du Trône d'Onyx, chargé de protéger l'autorité royale. Héros valeureux et juste, Lorn est une figure d'espoir pour le peuple, décidé à le suivre jusqu'au bout. Mais Lorn est résolu à mener à bien une tout autre mission, plus personnelle et au goût de sang : retrouver ceux qui l'ont maintenu en captivité... et leur faire payer le prix de la trahison. 




Mon avis 


Voilà une histoire de fantasy comme je les aime, et française, qui plus est ! Car il faut bien l'avouer, les seules histoires françaises de ce type littéraire que j'ai pu lire ne m'ont jamais plus intéressée que cela. Mais ce livre fait exception. Dans un monde moyenâgeux, dont les divinités sont les figures emblématiques de dragons ancestraux disparus depuis longtemps, et dont l'Obscure, une puissance magique et sombre hante le royaume et ceux qui l'habitent, le Haut-Roi dépérit du haut de sa tour, laissant au bon soin de sa reine, une femme cruelle et cupide, le soin de veiller sur son royaume. Afin de rétablir un semblant d'ordre, il décidé de rappeler à lui un homme qu'il a fait condamné 3 ans auparavant, afin que ce dernier le représente auprès des populations. Commence alors un long travail de reconstruction, autant pour cet innocent condamné injustement, que pour le royaume laissé à l'abandon pendant des années. Désormais investi d'une mission de la plus haute importance, celle de sauver le royaume de la ruine, Lorn ne va pas en rester là, mais va en profiter pour se venger de ceux qui lui ont détruit la vie. 

J'ai trouvé le style de Pierre Pevel extrêmement agréable à lire. Il sait apporter un certain nombre de détails sans pour autant alourdir son récit. Tout est très bien amené, que cela soit les passages descriptifs, narratifs, les scènes d'action ou de dialogue. En bref, le tout est très bien orchestré, et permet au lecteur de s'immerger totalement dans l'histoire du Haut-Rouyaume. Les personnages sont également très intéressants. On dénote quelques influences bien connues. Le ministre Estévéris et la Reine Célyane ne sont pas sans rappeler les personnages de Lord Varys et la Reine Cercei de la saga Game of Thrones de G.R.R. Martin. 

En conclusion 

Ce premier tome était une formidable introduction. Il a su posé les bases politiques, historiques et fantastiques d'une histoire qui promet d'être palpitante. J'ai hâte de lire la suite !