vendredi 27 décembre 2013

Babies-Challenges 2014

5 commentaires:
Cette année encore j'ai décidé de m'inscrire aux babies-challenges 2014 organisés par Livraddict. L'année 2013 fut un véritable fiasco, j'espère réussir à me rattraper lors de cette nouvelle année. Le but de ces challenges est simple. Chaque challenge concerne un genre littéraire. Composé de 20 titres à lire, il propose également 5 jockers, au cas où certains des 20 premiers titres ne nous conviendraient pas. Le but étant dans lire le plus possible entre le 1er Janvier et le 31 Décembre 2014. Vous trouverez les règles complètes en cliquant ici.

Voici les genres auxquels je me suis inscrite, et les listes qui s'y rapportent.



BIT-LIT 3/20

1 ~  Kate Daniels de Ilona Andrews PAL
2 ~  Les Chroniques de MacKayla Lane / Les chroniques de Dany Mega O'Malley de Karen Marie Moning
3 ~  Le Prince des ténèbres / Chasseuse de la nuit de Jeaniene Frost / Le Monde de la chasseuse de la nuit de Jeaniene Frost
4 ~  La Confrérie de la dague noire de J.R. Ward
5 ~  Rebecca Kean de Cassandra O'Donnell
6 ~  Cygne Noir de Richelle Mead  Terminée
7 ~  Felicity Atcock de Sophie Jomain
8 ~  Psi-changeling de Nalini Singh
9 ~  Temps de lune de Céline Mancellon
10 ~  Charley Davidson de Darynda Jones
11 ~  L'Exécutrice de Jennifer Estep
12 ~  Kara Gillian de Diana Rowland
13 ~  Une aventure d'Alexia Tarabotti, Le Protectorat de l'ombrelle de Gail Carriger En cours
14 ~  Mercy Thompson de Patricia Briggs En cours
15 ~  Georgina Kincaid de Richelle Mead En cours
16 ~  Rachel Morgan de Kim Harrison
17 ~  Alpha & Omega de Patricia Briggs Terminée

18 ~  Le Cercle des immortels de Sherrilyn Kenyon
19 ~  Femmes de l'Autremonde de Kelley Armstrong PAL

20 ~  La Communauté du sud de Charlaine Harris PAL


FANTASY 3/20

1 ~  Série - Le Pacte des Marchombres de Pierre Bottero
2 ~   Série - Martyrs de Olivier Peru
3 ~   Série - La Quête d'Ewilan /  Les Mondes d'Ewilan de Pierre Bottero
4 ~   Série - Le Trône de Fer de George R.R. Martin En cours
5 ~   Série - Héros de l'Olympe de Rick Riordan
6 ~  Warbreaker de Brandon Sanderson
7 ~   Druide de Olivier Peru
8 ~   Série - Le Seigneur des Anneaux de J.R.R. Tolkien PAL
9 ~   Série - Harry Potter de J.K. Rowling Terminée
10 ~  Les Âmes croisées de Pierre Bottero
11 ~   Série - Les Aventuriers de la Mer de Robin Hobb PAL
12 ~   Série - L'Ange de la nuit de Brent Weeks En cours
13 ~   Série - Le Puits des Mémoires de Gabriel Katz
14 ~   Série - Les Royaumes invisibles de Julie Kagawa
15 ~   Série - Kushiel de Jacqueline Carey
16 ~   Série - Fils-des-Brumes de Brandon Sanderson
17 ~   Série - Les Bannis et les Proscrits de James Clemens Terminée
18 ~   Série - La Trilogie de l'Empire de Janny Wurts
19 ~   Série - Fablehaven de Brandon Mull
20 ~   La Horde du Contrevent de Alain Damasio

jeudi 12 décembre 2013

Le Trône de fer de George R. R. Martin

7 commentaires:
Le Trône de fer, Intégrale 1 de George R. R. Martin


Edition : France Loisirs
Année de parution : 2012
Année de parution originale : 1996
Nombre de pages : 836

Résumé Livraddict :

Après avoir tué le monarque dément Aerys II Targaryen, Robert Baratheon est devenu le nouveau souverain du royaume des Sept Couronnes. Tandis qu'en son domaine de Winterfell, son fidèle ami le Duc Edward Stark rend paisiblement la justice. Mais un jour, le roi Robert lui rend visite, porteur de sombres nouvelles : le trône est en péril. Stark, qui s'est toujours tenu éloigné des affaires du pouvoir, doit alors abandonner les terres du Nord pour rejoindre la cour et ses intrigues. L'heure est grave, d'autant qu'au-delà du mur qui protège le royaume depuis des siècles, d'étranges créatures rôdent...

Mon avis :

J'ai lu cette intégrale en deux fois, respectant le découpage français. Je diviserai donc ma chronique pour la traiter tome par tome. 


Le Trône de fer :

Le Trône de fer est un premier tome qui respecte bien son rôle, à savoir introduire l'histoire, son contexte et ses personnages. 

Quelques années avant les faits, le roi Aerys Taergaryen est renversé par la rébellion amenée par les Baratheon et les Stark. Le jeune Robert Baratheon s'empare alors de la couronne, épouse Cersei Lannister, et laisse son ami Eddard Stark retourner à Winterfell y gouverner les contrées de Nord. 

Le livre s'ouvre sur un chapitre mettant en scène des membres de la Garde de la nuit, en mission de repérage dans la forêt derrière le mur. Ces derniers sont attaqués par des créatures étranges et sont mortellement blessés. Les chapitres suivants laissent en suspens cette ouverture, pour se concentrer sur les différents personnages et héros de l'histoire. L'important ici est évidemment de poser le contexte. Cependant, il faut noter que si l'auteur prend le temps de présenter comme il se doit son histoire, il ne met pas pour autant de côté l'action,  qui proposera au lecteur des scènes fortes et intenses. La romance n'a pas vraiment de place dans ce premier tome. Les liens familiaux sont très bien étudiés, et décrits de telle manière qu'il est impossible de ne pas avoir une once de compassion pour la famille Stark. Mais la romance, elle, ne semble pas être au goût du jour. Certains personnages évoluent de façon totalement inattendue, mais sans pour autant perdre de leur crédibilité. Le récit de Georges R. R. Martin est travaillé et pertinent. Il mêle adroitement de nombreux genres. 



Le Donjon rouge :

Dans ce second tome, nous rentrons dans la vif du sujet. Eddard Stark est devenu la Main du Roi Robert. Ce dernier n'étant plus disposé à assumer son rôle comme il le devrait, Stark se doit de gouverner à sa place. En parallèle, il découvre une sombre vérité sur la Reine Cersei. Mais la mort subite du Roi Robert aura des conséquences dévastatrices sur tout le royaume. La place est alors laissée aux mains fragiles du prince Joffrey, un adolescent de 12 ans dont la cruauté n'a d'égale que son inexpérience. Un enfant au pouvoir, et c'est la porte ouverte à tous les revendicateurs.

Le jeu des trônes débute officiellement, et voilà les différents personnages embarqués pour la guerre, qu'ils le veuillent ou non. Guerriers, princes, rois, héritiers, dames, voyous et fuyards, tous seront touchés à leur manière par le début des hostilités. Nous suivons de nombreux personnages, chacun ayant sa propre intrigue, mais tous, évoluant dans un contexte de fragilité politique, et dans un royaume en proie à la déchirure et à la désolation. Les Starks sont divisés et répartis sur l'ensemble du royaume, ils ont le même but : se retrouver, assoir Robb sur le trône du nord et venger la mort des leurs. Du côté Lannister, nous ne suivons les pensées que de Tyrion, dit le Lutin. Son seul souhait est de trouver sa place dans un monde qui le rejette depuis son premier jour. Enfin, nous suivons également Daenerys, dernier dragon, qui vit dans un royaume voisin et qui n'a qu'une envie,  revenir dans le royaume des Sept Couronnes, et prendre le trône qui lui revient de droit. Tous ces personnages évoluent de leur propre côté. Ils leur arrivent de se croiser, puis de s'éloigner les uns des autres, pour se recroiser quelques chapitres plus tard. Mais si chacun fait son petit bonhomme de chemin, tous sont touchés par la guerre qui sévit à Westeros. Seul un groupe d'hommes reste en marge de toute cette hostilité. Assignée à la protection du Mur, la Garde de Nuit suit d'un oeil les événements sanglants qui polluent le royaume, mais garde le deuxième bien ouvert sur le Mur et sur les terres qui s'étendent au nord. Car si la guerre détruit le royaume, une menace plus grande encore se profile au-delà du Mur de glace. L'hiver vient...

Rien ne sera épargné au lecteur, ni même aux personnages. Violences, meurtres, disparitions, cette histoire n'est décidément pas faite pour les jeunes gens ni les âmes sensibles. Mais si l'auteur ne prend aucune pincette pour décrire les atrocités de la guerre, le Trône de fer n'en reste pas moins une histoire extrêmement bien travaillée, et très intéressante. J'ai hâte de lire la seconde intégrale !







lundi 9 décembre 2013

C'est Lundi, que lisez-vous ? [2]

13 commentaires:
Le logo est de Galleane.
Ce rendez-vous initié par Mallou est inspiré de It’s Monday, What are you reading ? by One Person’s Journey Through a World of Books. Galleane s’occupe maintenant du récap des liens.
Le principe est simple, il suffit de répondre à trois questions.
Qu'as-tu lu cette semaine ?
Que lis-tu actuellement ?
Que liras-tu ensuite ?

Cette semaine, j'ai lu :


Il doit me rester 150 pages actuellement. J'espère le terminer cette semaine. En tout cas, je suis impressionnée lorsque je repense à la saison 1 de la série. Pour une fois qu'une adaptation télé est fidèle ! Apparemment cela ne se vérifie plus dans l'intégrale 2. Je verrais bien ^^


Je l'ai commencé jeudi dernier lors d'un voyage en train. Je pense qu'il a de grandes chances de devenir l'un de mes coups de coeur de l'année. Certainement le dernier de 2013 d'ailleurs. Je ne vous en dis pas plus, ma chronique devrait être assez éloquente ;)


Ce que je lis actuellement :



Ben oui… faut bien que je les finisse tout de même ;)

Ce que je lirai ensuite :


J'ai déjà quelques titres en tête, mais je n'ai pas encore arrêté mon choix. Cela va certainement se jouer entre le T3 d'Alpha & Omega de Patricia Briggs, et le T2 de la Croisée des mondes de Philip Pullman !



Bonne semaine à toutes et à tous !

dimanche 1 décembre 2013

C'est Lundi, que lisez-vous ? [1]

20 commentaires:
Le logo est de Galleane.
Ce rendez-vous initié par Mallou est inspiré de It’s Monday, What are you reading ? by One Person’s Journey Through a World of Books. Galleane s’occupe maintenant du récap des liens.
Le principe est simple, il suffit de répondre à trois questions.
Qu'as-tu lu cette semaine ?
Que lis-tu actuellement ?
Que liras-tu ensuite ?

Cette semaine, j'ai lu :


Bien meilleur que le 1er, j'ai beaucoup apprécié les différentes révélations sur les personnages principaux ainsi que la qualité des intrigues. Malheureusement, le dénouement m'a semblé expédié.


Ce que je lis actuellement :



J'ai la première partie il y a six mois maintenant. Il fallait vraiment que je reprenne la suite, il attendait depuis trop longtemps. En tout cas, je suis ravie de retrouver Tyrion, Arya et les autres. On continue nos histoires de poignard et de Main du Roi. Les différents personnages sont toujours séparés, vivant leurs aventures aux quatre coins du monde. Ce n'est que le début de l'histoire, mais, même si je connais la suite grâce à la série, retrouver la qualité du récit de Martin est toujours aussi agréable !


Ce que je lirai ensuite :



C'est le livre que j'ai choisi parmi les trois propositions d'Elsinka, dans le cadre du LDPA7 ! J'ai hâte de m'y plonger !

Bilan du mois de Novembre

2 commentaires:
Bilan du mois de Novembre 2013

Ayant repris un rythme de lecture correcte, j'ai décidé de réaliser un petit bilan mensuel, afin de faire la lumière sur mes lectures du moment. Coups de coeur ou coups de gueule, voici en résumé, ce que j'ai lu ce mois-ci.


Mon coup de coeur !


Le Protectorat de l'ombrelle T3 : Sans Honte de Gail Carriger
Voilà ma lecture préférée de ce mois de Novembre !! Cette saga est sans conteste l'une de mes préférées. Cette fois-ci, l'intrigue nous fera voyager entre Angleterre, France et Italie du XIX siècle. Outre l'évolution des personnages sur fond de tentatives d'assassinat et de grossesse inexpliquée, la description des paysages de l'époque et surtout des diverses technologies est tout aussi intéressante que dans les deux tomes précédents. Tout ce tient : intrigue, personnage, romance, technologie, et style. Le mélange est bien dosé et les actions s'enchainent sans que la narration n'en pâtisse. Le suspens est maintenu jusqu'au bout, et l'humour est toujours au rendez-vous. Un régal !


J'ai beaucoup aimé :

La Trilogie des Joyaux Noirs T1 : Fille du Sang d'Anne Bishop
Très bonne lecture pour débuter ce mois de Novembre. Ce n'est pas un coup de coeur, mais je dois avouer que j'ai beaucoup aimé l'histoire de Jaenelle et des démons qui ont fait de sa protection une priorité. Le style est fluide quoi que difficile au début, car l'auteur nous immerge immédiatement dans son monde, sans nous donner suffisamment d'explications. Mais le tout devient plus clair au fur et à mesure de la lecture. Les thèmes abordés seront peut-être trop sombres et donc difficiles à lire pour certains, ce n'est pas une lecture à mettre entre toutes les mains. Cependant, ce premier tome tient la route, et mêle astucieusement magie, fantasy, romance et complot. 



Magies Secrètes T2 : Le Tournoi des ombres de Hervé Jubert
Lu dans le cadre d'un partenariat, ce second tome est bien meilleur que le premier. Si l'intrigue est déplacée à New London, l'univers féérique et la description du contexte géographique n'en ont pas pâtis et ont été bien exploitées. Beauregard et Jeanne ont pour mission de protéger le couple impérial lors de leur voyage à New London. Se greffent à cela un complot visant à tuer la Reine Victoria, et la possibilité pour les deux personnages principaux dans savoir plus sur leurs origines respectives. Autrement dit, l'intrigue et les personnages ont été mieux développés dans ce tome. Malheureusement, le dénouement des différentes intrigues est expédié sur les 25 dernières pages, ce qui hâte la fin. 



Pas un coup de gueule mais presque :


Magies Secrètes T1 de Hervé Jubert 
Il s'agit là de ma lecture la moins réussie de ce mois de Novembre. L'histoire prend place dans la ville de Sequana, un Paris du XIXe siècle décliné à la sauce féérique. Du genre steampunk, nous suivons les aventures de Beauregard et Jeanne qui travaillent à la protection d'un empereur qui oeuvre à l'extinction du monde féérique. L'univers est extrêmement bien travaillé, mais les personnages ne sont pas exploités et l'intrigue est bien trop simple à mon goût. La centaine de notes qui parsème les pages du livre hache la lecture et en alourdit le sens. Dommage.

vendredi 29 novembre 2013

Magies Secrètes T2 : Le Tournoi des ombres

Aucun commentaire:
Le Tournoi des ombres de Hervé Jubert



Editions : Le Pré aux clercs
Collection : Pandore
Année de parution : 2013
Nombre de pages : 336

Résumé 4ème de couverture:
Georges Beauregard, l'ingénieur-mage, est envoyé à New London en compagnie de Jeanne, son assistante, pour sécuriser la venue d'Obéron III et de l'impératrice Titania. Au terme d'une semaine de festivités, le tunnel sous le Détroit sera inauguré. Beauregard travaillera avec John Dee, le psychomancien de la reine Victoria. Alors que les souverains respectent le programme, le smog s'abat sur la ville. Trois entités insaisissables en profitent pour accomplir un carnage. Mais le véritable ennemi se cache derrière elles. Il s'apprête à frapper l'Empire. Il s'agit d'un enfant. Et il est en colère.

Avant toute chose, je souhaite remercier Livraddict et les éditions Le Pré aux clercs pour ce partenariat. Merci à vous !


Je l'ai trouvé bien meilleur que le premier, même si mon avis reste toujours mitigé. Le bon élément à noter immédiatement, c'est la quasi absence de notes. Dans le premier tome, il y en avait une bonne centaine. Dans celui-ci, vous n'en compterez que trois, pas une de plus. Et tout de suite, cela rend la lecture beaucoup plus fluide, et le moment passé avec cette histoire, ces personnages et les intrigues qui les font vivre, plus agréable ! Un bon point pour l'auteur.

Autre point très intéressant : les personnages. Dans ce deuxième tome, les deux protagonistes sont bien plus exploités qu'ils ne l'étaient dans Magies Secrètes. On en apprend beaucoup sur leurs origines respectives, sur leur façon de vivre et d'appréhender les choses. Ce second livre les a rendu plus humains, plus accessibles. Mais ce que je trouve dommage, c'est cet immense fossé qu'il y a entre les deux ouvrages. Le premier ne nous apprenait que très peu de chose, voire quasiment rien. Alors qu'ici, le lecteur fait face à une masse d'informations très conséquente, comme s'il s'agissait de rattraper le manque dont a fait preuve Magies Secrètes à ce niveau-là. De nombreux flous restent encore à éclaircir sur Beauregard et Jeanne, et j'espère que le tome 3 apportera son lot de réponses. 

Concernant les intrigues, si nous trouvions celle du premier tome plutôt sous développée, le second livre a su rebondir. Peut-être même un peu trop. Petit résumé : il y a l'histoire de cet enfant en colère, qui envoie trois soeurs massacrer des innocents dans toute la ville. En parallèle, la venue d'Obéron III (celui qui a déclaré la guerre au Feys) dans un pays où créatures magiques et êtres humains ont appris à vivre en harmonie, suscite forcément l'animosité de certains. Sa protection est donc également en jeu, ce qui posera de nombreux problèmes. Ajouté à cela Jeanne et Beauregard, qui ont trouvé en Albion un pays qui avait à leur offrir ce qu'ils désiraient par dessus tout : leur identité et leur histoire. Travaillant de concert à la protection de l'empereur, chacun va oeuvrer de son côté pour en découvrir plus sur leurs origines respectives. Toutes ces intrigues, bien qu'intimement mêlées, apportent un lot d'actions et de découvertes en très grand nombre. Le lecteur n'a pas le temps de s'ennuyer car les péripéties s'enchaînent et les révélations abondent. Heureusement, la plume de l'auteur est fluide et permet de s'y retrouver simplement. Mais la profusion des nouveaux personnages peut tout de même être un frein à la lecture. Certains passages gagneraient à être relus, afin d'assimiler toutes les informations, sans risquer d'en perdre une seule miette.

Malgré cela, j'ai trouvé la fin de ce second tome très expédiée. Des questions concernant la vie intime des personnages, mais également les intrigues principales du livre, sont restées sans réponse. Et pourtant, l'auteur prend le temps de tout amener. Sur 300 pages, il permettra au lecteur de découvrir Albion, cette ville gigantesque où les feys vivent au grand jour. Il introduira de nouveaux personnages, en prenant soin de les décrire amplement, de leur créer une personnalité, une histoire bien à eux, d'en faire de nouvelles figures attachantes ou non, mais en tout cas, très bien travaillées. En parallèle, il propose des intrigues très intéressantes, qui s'entrecroisent et se mêlent les unes aux autres sans perdre le lecteur. Malheureusement, la fin n'est pas à la hauteur de tout cela. L'action qui nous avait tenu en haleine jusque là s'expédie sur les 25 pages restantes. Tout va trop vite, tout est réglé en un claquement de doigt. Beauregard redevient l'être insensible que l'on avait rencontré dans le tome 1. Sa nonchalance, le poussant à ne pas approfondir certains sujets, précipite la fin de l'histoire. Et c'est dommage, car les 300 premières pages du livre tenaient leur promesse. C'est d'autant plus rageant de voir une fin bâclée lorsque l'on a apprécié les 90% de l'histoire... Dommage.

Enfin, je finirai ma chronique sur deux trois petites choses qui méritent d'être relevées. La première est l'univers steampunk, beaucoup plus appuyé dans Le Tournoi des ombres. Sciences et technologies se mêlent avec panache à la magie représentée par les feys et les sorciers. Cet univers tient une grande place dans tout le livre, et surtout, il a une véritable incidence sur les intrigues. Cependant, les descriptions et explications des différentes machines mériteraient quelques fois d'être un peu plus poussées. Je n'aurais pas été contre des croquis. Quoi qu'il en soit, le steampunk est très bien rendu dans cet ouvrage. Autre genre qui revient à plusieurs reprises : le théâtre. Cette forme artistique revient à la fois dans Magies Secrètes et dans Le Tournoi des ombres. De plus, chacun des deux livres possède une scène écrite sous forme de pièce de théâtre. J'ai trouvé cela extrêmement bien amené. Dans le premier tome, la scène est amenée de façon très sarcastique, car elle semble être le meilleur moyen selon le narrateur d'accentuer le côté comique de la situation. Dans le second livre, il s'agit pour l'auteur de retranscrire une émission enregistrée. Cet insertion de l'univers théâtral dans un livre de fantasy permet de casser le rythme de façon intelligente, à condition de ne pas en abuser. Mais Hervé Jubert a très bien dosé cela. C'était intéressant, drôle et vraiment pertinent. Et pour terminer, je parlerai tout de même d'Albion, la ville dans laquelle se déroule toute notre histoire. Là encore, l'auteur semble avoir fait un travail de recherches absolument phénoménal ! De très nombreuses références sont là aussi présentes. Histoire, littérature, science, le Londres du XIXème siècle est magistralement exploité. Des clins d'oeil sont à découvrir à chaque page. Maintenant, j'ai hâte de voir quel travail accomplira Hervé Jubert dans son troisième tome, et surtout, de quelle ville il s'inspirera.

-*-*-*-*-*-

En conclusion, ce livre était bien meilleur que le premier. Les personnages sont approfondis, les intrigues bien travaillées et intéressantes, et l'univers de l'auteur n'a rien perdu de sa superbe. Seule la fin m'a déçue, car je l'ai trouvée expédiée. 







mardi 26 novembre 2013

Challenge Collection Pandore

Aucun commentaire:

Cette fois-ci, il s'agit d'un challenge illimité. Initié par Omega, le but est de lire tous les livres issus de la collection Pandore, de la maison d'édition Les Prés au clerc. Pour l'instant, 9 ouvrages constituent cette collection. Il est fort possible qu'avec le temps, et je le lui souhaite, ce chiffre augmente. C'est ce qui m'intéresse dans ce challenge. D'une part, il s'agit d'une collection dont le genre me correspond tout à fait (Fantasy). D'autre part, les auteurs sont français, ce qui me changera de mes lectures américaines. 

En gris, sont les titres actuellement parus, que je n'ai pas encore eu le plaisir de lire. Ceux en vert, sont ceux lus et chroniqués. 

Katana de Jean-Luc Bizien
Katana 2 de Jean-Luc Bizien
Rock Star Vampire de Yves Bulteau
Les Adversaires de Fabien Clavel
La Dernière Lame de Estelle Faye
La Griffe et le sang de François Larzem
Coeurs de Rouille de Justine Niogret 
La Fille Sortilège de Marie Pavlenko
Ce challenge est illimité dans le temps.

jeudi 21 novembre 2013

Le Protectorat de l'ombrelle T3 : Sans Honte

2 commentaires:
Sans Honte de Gail Carriger


Maison d'édition : Le livre de Poche
Date de parution : Novembre 2013
Nombre de pages : 432

Résumé 4ème de couverture :

Après les événements survenus en Écosse, Alexia est retournée vivre chez ses parents. La reine Victoria l'a exclue du Cabinet fantôme, et Lord Akeldama, la seule personne qui pourrait expliquer sa condition délicate, a inopinément quitté la ville. Pour couronner le tout, Alexia découvre que les vampires de Londres ont juré sa mort. Tandis que Lord Maccon met toute son énergie à boire et que le Professeur Lyall tente désespérément de maintenir la cohésion au sein de la meute Woosley, Alexia s'enfuit en Italie à la recherche des mystérieux Templiers. Ils devraient pouvoir l'aider, à moins qu'ils ne soient plus nuisibles que les vampires. Surtout armés de pesto... Un troisième tome rythmé et fort en révélations ! 


Eh nous y voilà, le troisième tome d'une saga qui pour le moment, ne m'a jamais déçue. Autant vous le dire tout de suite, Gail Carriger continue sur sa lancée. Ce troisième livre est aussi bon que les précédents, si ce n'est meilleur. Et voilà pourquoi :


Un cocktail fructueux

L'une des raisons pour lesquelles j'apprécie autant cette saga, est la capacité de l'auteure à mêler subtilement intrigue, action, romance et technologie, sans qu'aucune de ces quatre notions prenne le pas sur les trois autres. Quoique, évidemment, si vous avez lu la fin du tome 2, vous saurez que la romance sera mise à mal dans ce tome 3. Alexia débute cette nouvelle aventure dans des circonstances plus que délicates pour elle. Rejetée par son mari, constamment rabaissée par sa mère et ses deux soeurs, elle est également devenue la proie principal des vampires, qui ne cherchent plus qu'à la tuer. 

Afin de sauver sa peau, et d'en découvrir plus sur sa nouvelle condition, elle entreprend un voyage en compagnie de Floote, son majordome, et de Mme Lefoux, l'inventrice. Les trois compères se rendront tout d'abord en France, puis en Italie. Ce voyage proposera donc de nouveaux paysages, avec tout ce qu'ils impliquent de différentes cultures et moeurs. Il est très enrichissant de découvrir comment Alexia considère les français. Se découvrir d'un point de vue étranger est toujours très intéressant, même dans un livre de fantasy !

Côté technologie, ce troisième tome ne s'est pas départi de son style steampunk. De nombreuses références sont faites à la technologie et aux progrès scientifiques. Certains passages m'ont laissée dans le flou : trop de mots alambiqués et de descriptions pas très précises m'ont quelques fois perdue. Mais malgré cela, on finit toujours par comprendre l'intérêt des différentes machines et des théories scientifiques évoquées.

L'action n'est pas en reste. La pauvre Alexia n'a absolument pas le temps de souffler. Entre les nombreuses attaques à son égare, son voyage à travers l'Europe, et ces frasques archéologiques, notre héroïne enchaînera les péripéties d'une façon tout à fait cohérente. Il y a beaucoup d'action mais cela est très bien amené. Les scènes se suivent avec une fluidité certaine, et chacune d'entre elles sert à l'intrigue. J'ai eu beaucoup de mal à refermer mon livre entre deux chapitres, tant le lecteur est constamment tenu en haleine. 


Les paranaturels se révèlent !

L'un des points les plus importants est évidemment la condition de paranaturelle d'Alexia. Dans sa saga, Gail Carriger introduit une espèce que l'on ne rencontre nulle part ailleurs : les Sans Âmes. Si le tome 2 apportait son lot de révélations, ce tome 3 semble suivre la même pente. Nous débutons notre lecture sur une question primordiale : comment le nouvel état d'Alexia est-il possible ? La réponse sera inévitablement associée à sa condition de paranaturelle. Scientifiques, découvertes archéologiques et archives ne seront pas de trop pour comprendre le fin mot de l'histoire. Et les révélations tiendront leur promesses. 


C'est ce qui fait la force de ce troisième tome. Tout est très bien amené. L'intrigue se tient, les personnages sont toujours aussi intéressants et drôles (la part belle est faite au professeur Lyall, qui aura un rôle considérable dans l'histoire !), les scènes d'actions sont haletantes, les révélations tout ce qu'il y a de plus surprenantes, en cerise sur le gâteau : il est bourré de pesto ! Miam ! Que demander de plus ? 



jeudi 14 novembre 2013

Magies Secrètes T1

2 commentaires:
Magies Secrètes de Hervé Jubert


Maison d'Éditions : Le Pré aux clercs
Date de parution : 2012
Format : Epub

Résumé Livraddict :

L'empereur de Sequana veut faire disparaître la magie de sa cité et persécute les êtres féeriques. Ils trouvent refuge dans l'hôtel de Beauregard, un détective de l'étrange qui travaille officiellement pour le pouvoir. Depuis quelque temps, des sorts sèment le chaos dans la cité. Une entité maléfique répand la terreur, personne n'est à l'abri. Armé de sa canne-épée, assisté de la jolie Jeanne aux étranges pouvoirs, Beauregard enquête dans les ruelles et les palais de la capitale, transformée en théâtre de cauchemars.

Voilà un livre qui aura réservé quelques surprises. En bien ou en mal, son univers et son histoire ont su me toucher. Ce n'est ni un coup de gueule ni un coup de coeur, j'ai apprécié ma lecture, même si j'ai certaines choses à lui reprocher. Mais commençons d'abord par ce qui m'a plu.


Un univers riche, et très intéressant.


L'histoire prend place à Sequana et n'en sortira pas. Berceau de l'activité féérique, cette ville serait selon le personnage principal, dotée d'une âme. Elle abrite en son sein l'empereur Oberon III pour qui la féérie est une aberration. Georges Beauregard, notre héros, tient un hôtel dans lequel les créatures magiques peuvent trouver asile, tout en travaillant pour les ministères des Affaires Étranges. Il a donc une double casquette, que j'ai malheureusement trouvée peu exploitée.


Afin de donner du poids à son histoire, Hervé Jubert a créé tout un univers historique, dans lequel il reprend toutefois de nombreux éléments de notre histoire à nous. Vous y trouverez donc beaucoup de références en tout genre. J'ai trouvé cela très pertinent, dans la mesure où tous ces liens réalisés avec notre monde permettent d'ancrer Sequana et ses habitants dans l'histoire de la France. Ces nombreux ponts m'ont rappelé le style de J. K. Rowling dans sa saga Harry Potter, où de nombreux éléments de notre quotidien avaient un rapport avec le monde magique qu'elle avait créé. Hervé Jubert fait la même chose ici, et c'est extrêmement intéressant et sympathique à lire !


Une intrigue et des personnages

Malheureusement, un univers ne fait pas tout. Encore faut-il avoir une intrigue bien travaillée, et des personnages intéressants. Et ce n'est pas le cas de ce premier tome. L'intrigue est simple, sans réels rebondissements. Tout s'enchaine sans de véritables obstacles, sans de fausses routes, sans doute aucun. De plus, trop de questions sont laissées en suspens, notamment par rapport aux personnages. Au final, on ne sait pas grand chose sur eux. On ne comprend pas trop cet engouement pour Georges Beauregard. Il prend Jeanne sous son aile très rapidement, alors que personne ne sait rien sur elle. Et au final, on en saura toujours rien à la fin du livre, car aucun indice n'est donné. Bref, tout tourne autour de la richesse de l'univers. L'intrigue et les personnages ne sont pas assez exploités à mon goût. Et pourtant, il y a du potentiel. Si Beauregard ne m'a franchement pas intéressée, d'autres personnages ont su me touchée, notamment Jeanne, Isis et Titania. J'aurais aimé en savoir plus sur elles, aller plus loin dans la découverte de leur personnalité, de leur caractère et de leur histoire. Au final, j'ai trouvé le personnage d'Isis plus aboutie que celui de Jeanne.

Quant à la lecture, elle est alourdie par les nombreuses descriptions et explications. Des notes parsèment toutes les pages du livre. On retrouve les définitions auxquelles elles correspondent à la fin de chaque chapitre, ce qui coupe la lecture. Certaines d'entre elles ne sont pas spécialement utiles, d'autres au contraire, sont indispensables pour comprendre l'histoire. Les premières fatiguent car on se demande où est l'intérêt, où l'auteur souhaite nous mener. Les deuxièmes agacent, parce qu'elles n'arrivent qu'à la fin du chapitre. Le lecteur aura eu le temps pendant toutes les pages précédentes, de se poser un milliard de question parce qu'il ne comprend pas le sens de ce qu'il lit. Je ne suis pas contre quelques notes qui apportent des précisions lorsqu'il y en a besoin, mais pour un livre fantasy de 300 pages, une centaine de notes c'est un peu trop pour moi. 




-*-*-*-



Cependant, si l'intrigue et les personnages m'ont déçue, l'univers très riche de Magies Secrètes a su me convaincre. Je ne m'attendais pas à un travail aussi fouillé et recherché. J'ai vraiment apprécié la qualité des descriptions, les références historiques, littéraires et mythologiques ainsi que l'humour et le sarcasme du narrateur. Je lirai le tome 2 avec une certaine appréhension, mais j'ai hâte de voir ce qu'il me réserve.



lundi 4 novembre 2013

Challenge Littérature de l'imaginaire

2 commentaires:


Toujours dans l'optique de diminuer ma PAL, j'ai décidé de m'inscrire à un autre challenge. Il concerne la littérature de l'imaginaire, ce qui me convient parfaitement, puisque je ne lis quasiment que de la fantasy et de la bit-lit. Contrairement à l'E-challenge, où j'ai uniquement choisi le genre Fantastique, fantasy et dérivés, mes lectures papiers peuvent intégrer ce challenge. Mis en place par Crunches, en voici les règles :

Le but de ce challenge est de lire des ouvrages appartenant à la littérature de l'imaginaire, à savoir :


- la Fantasy

- la Science-Fiction

- le Fantastique

- les genres dérivés comme la dystopie, la bit-lit etc.... 

Les ouvrages peuvent être des romans, des nouvelles, des essais, des mangas, des bandes dessinées... En format papier ou numérique.

Qui peut participer ?


Eh bien tout le monde et n'importe qui.... Enfin... sous réserve d'avoir un blog où poster ses chroniques !

Pour vous inscrire, il vous suffit de laisser un commentaire sur
ce billet (ou à la suite de ce message). Laissez moi votre pseudo, un lien vers un article de présentation de ce challenge et surtout l'échelon que vous choisissez !

A la suite de votre article de présentation, vous pourrez mettre les liens vers les chroniques de vos lectures. 

Quelles sont les dates ?


Les inscriptions sont ouvertes jusqu'au 30 novembre 2013.

Le challenge commence dès la parution de ce billet et s?arrêtera le 31 décembre 2014 !

Quelles sont les règles ?


En début de challenge vous choisissez un échelon. Celui-ci détermine le nombre minimum d'ouvrages que vous devrez lire pendant le challenge. Vous pouvez changer d'échelon au cours du challenge, il faudra juste me prévenir.

Échelon 1 : Atterrissage dans l'irréel : au moins 12 livres

Échelon 2 : Petit pas dans l'ailleurs : au moins 24 livres

Échelon 3 : Plongée dans l'inconnu : au moins 36 livres

Échelon 4 : Immersion dans le vide : au moins 48 livres

Échelon 5: Absorption dans l'étrange  : au moins 60 livres

Échelon 6: Fusion dans l'utopique : au moins 72 livres  

Contrairement à la précédent édition, je ne ferai plus de bilan regroupant toutes les chroniques des participants chaque mois. Certainement un par trimestre.

Néanmoins, afin de nous permettre à tous et à toutes de découvrir de nouvelles lectures, je mettrai en ligne des liens vers vos articles récapitulatifs en indiquant les avancées de chacun. De plus, lorsque mon planning me le permettra, je mettrai un livre à l'honneur : il se trouve que plusieurs participants chroniques le même livre et il est toujours intéressant de lire plusieurs avis ! 

J'ai personnellement choisi l'échelon 2 : Petit pas dans l'ailleurs

Je sais que j'ai plus d'un an pour lire plus de 24 livres, cependant je ne me leure pas. Je passe souvent par des phases où je ne lis quasiment rien, et je pense qu'elles me porteront largement préjudices lorsqu'il arrivera le moment où il faudra compter ses chroniques. Je ne vise pas haut, mais si j'y arrive, j'aurais tout de même considérablement baisser ma PAL. De plus, comme le stipulent les règles, je peux toujours changer d'échelon en cours de route. 




12/ 24

Hervé Jubert - Magies Secrètes T1