mardi 27 novembre 2012

Cygne noir T2 : Reine des ronces

Aucun commentaire:
Reine des ronces de Richelle Mead


Edition : Milady
Année de parution : 2010
Nombre de page : 506

Résumé :
"Eugénie est devenue reine de Terre-de-Daléa. Mais ça n'a rien d'une vie de château. Son royaume est en ruine, tout comme sa vie sentimentale... Et il y a toujours cette prophétie qui annonce que son premier né détruira l'humanité. Pour l'heure Eugénie s'inquiète. Des jeunes filles sont enlevées en Outremonde et tous s'en contrefichent y compris les hommes de sa vie. Qu'est-ce que ça cache ?"

Mon avis

Voilà un deuxième tome à la hauteur du premier de la série, voire même meilleur. Dans ce tome 2, la relation d'Eugénie avec l'Outremonde et ses habitants s'approfondie. Maintenant reine de l'un des royaumes outremondiens, notre shaman préférée se retrouve à la tête d'un peuple et d'une terre dont elle n'avait pas envie. Mais ses problèmes ne s'arrêtent pas là. Son royaume s'étant modelé selon le lieu préféré d'Eugénie, elle lègue à ses sujets une terre aride et désolée, sans aucune ressource de nourriture. Comment gèrera-t-elle un royaume dont elle ne voulait pas, en proie à la famine et à la pauvreté ? Parallèlement à ce "petit" problème, des disparitions de jeunes Étincelantes sont signalées. Évidemment, c'est à la reine de Terre-de-Daléa de régler l'affaire. 


L'intrigue

Je trouve ce tome vraiment très intéressant sur le plan de l'intrigue. Eugénie en sait maintenant plus sur ses origines. Elle maitrise également ses pouvoirs, ou tout du moins, elle y arrive mieux que dans le premier tome. L'auteure nous propose une intrigue principale (les disparitions), autour de laquelle gravite une intrigue secondaire (le royaume désolé), sans compter les relations privées que doit gérer notre héroïne. Richelle Mead a su rendre cohérentes chacune de ses intrigues. Elle les a développées avec une certaine finesse, et a su les entremêler, sans créer un sentiment d'incrédibilité. J'ai aimé, vraiment !


L'atmosphère

Je rajouterai également qu'il s'agit d'un tome bien plus sombre que le précédent. Et pour avoir lu le troisième (dont la chronique sera écrite sous peu), et avoir commencé le quatrième, je peux affirmer qu'il s'agit du tome le plus sombre de la saga. Eugénie devra faire face à des événements extrêmement violents et durs. Entre son royaume qui dépérit, la disparition des jeunes filles, et la prophétie qui la menace, la jeune reine devra prendre du recule, et rassembler tout son courage pour aller de l'avant, et affronter ses ennemis. Mais heureusement, elle ne sera pas seule face à ces épreuves.


Les personnages

On retrouve évidemment les personnages principaux du tome précédent. Dorian est fidèle à lui-même, une impressionnante suffisance, des sourires espiègles, des répliques cinglantes, et une totale incapacité à gagner l'entière confiance d'Eugénie. Kiyo quant à lui, se montre plus honnête, mais fait preuve d'un certain manque de soutien envers notre héroïne préférée. Lequel choisir alors ? On peut comprendre que le choix d'Eugénie soit difficile. Même si personnellement, je choisis Dorian sans la moindre hésitation. 
À côté de cela, la relation entre Eugénie et sa petite soeur Jasmine est plus approfondie. Les deux jeunes femmes, quoi qu'en très mauvais terme (Eugénie garde Jasmine enfermée dans son château), vont apprendre à se connaitre.
Je ne dirai rien sur les nouveaux personnages, parce qu'ils ne m'ont franchement marquée, si ce n'est la reine de Terre-d'Alisier ainsi que son fils, qui auront une certaine importance pour ce tome-ci et le troisième.


Je n'ai pas fini le quatrième tome, mais pour le moment, le tome 2 est mon préféré ! 

mercredi 21 novembre 2012

Chronique du soupir

5 commentaires:
Chronique du Soupir de Mathieu Gaborit


Editeur : France Loisirs
Année de parution : 2012
Nombre de pages : 336

Résumé : 
Alors que Lilas vient de prendre sa retraite de chef de garde du palais de la Haute Fée, son fils Saule fait irruption dans sa nouvelle vie, tenant une adolescente agonisante dans ses bras, Brune. Malgré le danger qu’elle flaire, Lilas tranche et décide de les protéger. 

Mon avis :

Etrange, voilà le seul mot qui me vient à l'esprit lorsque je pense à cette lecture. J'ai apprécié, et pourtant j'ai un immense sentiment d'incompréhension. Quand j'y pense, je me dis : Quel est l'intérêt de cette histoire ? 

L'intrigue :

Ici, nous suivons les aventures de la famille de Lilas, dont le fils Saule a axé son souffle sur celui d'une humaine, Brune. La jeune fille, recherchée par la Haute-Fée de la ville, met en péril toute l'auberge par sa seule présence. Dans le but de sauver ceux qu'elle aime, Lilas va organiser un voyage censé éloigner tout ce petit monde du danger. En parallèle, nous suivons le personnage de Cerne, chasseur de renégates (personnes dont le souffle est désaxé, c'est à dire que pour survivre, il leur faut voler le souffle d'autres êtres). L'intrigue n'est pas très originale. Tout tourne autour du personnage de Brune, dont personne ne sait rien. Malheureusement que ce fut l'intention ou pas de l'auteur, le lecteur devine dès le deuxième chapitre qui est Brune. Voire même dès le premier chapitre. Ce qui enlève un certain poids à la fin de l'histoire... Quand l'histoire est téléphonée, les révélations n'ont plus grand intérêt. 

Le contexte :
Voilà enfin un récit qui fait la part belle au peuple des Nains, ainsi que celui des Fées. Je dois avouer que c'est la première fois que l'une de mes lectures se tourne essentiellement vers ces deux peuples. Nous avons l'habitude de les voir accompagner les héros principaux (Clochette pour Peter Pan, Gimli pour Frodon, etc), mais rarement l'inverse. Ici les fées prennent une place très importante. Car dans ce monde dirigé par les Hautes Fées, les êtres vivants n'ont pas de coeur. À la place, chacun porte dans son corps une petite fée qui lui sert d'organe vital. C'est un concept assez étrange, mais je dis pourquoi pas. Etrange, mais intéressant. Les elfes aussi sont de la partie. Loin du stéréotype tolkien, les elfes ont été "humanisés". Adieu l'attitude digne en toute circonstance, la sagesse et la beauté inégalables. Ils gardent cependant le privilège du savoir. Les elfes de Gaborit sont cultivés, intelligents et perspicaces. Mais ils ont les mêmes peurs que les autres races, les mêmes émotions face au danger, et surtout les mêmes faiblesses physiques. J'apprécie la manière dont l'auteur a adapté chacune des espèces. C'est vraiment très intéressant.


Les personnages :
Il est vrai que le résumé sait nous appâter. L'héroïne principale se nomme Lilas. C'est une naine, mère de trois enfants, guerrière à la retraite. Elle tient désormais une auberge, dans laquelle s'est "ancré" son mari Frêne. Par ancré, j'entends pétrifié. Sa fée est de devenue une fée-Nexus, qui protège et nourrit de magie l'auberge. Je ne peux pas vous en dire plus, car en toute honnêteté, je n'ai pas tout compris. 
Je dois avouer m'être prise de sympathie pour les personnages les moins "importants" de l'histoire. Le tome est unique, il n'y a donc pas énormément de récit consacré à chacun d'entre eux. De plus, pour ce petit livre de 336 pages, il y a beaucoup de personnages. Il est donc évidemment difficile de les développer longuement. Malheureusement, je ne me suis prise de sympathie (et encore, c'est un bien grand mot) uniquement pour les personnages secondaires, allez savoir pourquoi. Ceux tel que Lilas, Saule ou Brune n'ont pas su me toucher. Je les ai trouvé insignifiants. Ils sont toujours là, car ce sont les personnages principaux. Mais leur caractère, leur vie, leur personnalité m'ont semblé trop peu développés pour que je m'y intéresse. Je pourrai résumer chacun d'entre par un ou deux mots seulement. Ce n'est pas suffisant pour que je m'intéresse vraiment à un personnage. Et c'est peut-être pour cette raison que j'ai plus apprécié les figures secondaires.

Le style :
Et voilà certainement le point le plus noir de ma chronique. Si je n'ai pas accroché comme je l'aurais souhaité à cette lecture, c'est parce que le style de l'auteur (pour ce livre en tout cas), est bien trop nébuleux pour moi. Il a créé un monde incroyable, très différent du notre, ou de ceux que l'on aurait pu découvrir dans d'autres lectures. C'est un monde peuplé de nains, d'elfes et de sirènes, dont chacun possède une fée à la place du coeur. Les règles de vie sont différentes. Les personnages évoluent entre lignes de vie, champs féériques, Hautes-fées et Fées Primordiales. Mais quasiment rien est expliqué de manière claire. Tout au long de notre lecture, nous pouvons récolter de petites explications de-ci de-là, à condition que l'esprit soit assez aguerri pour les remarquer. Mais c'est bien trop peu pour suffire. Je me suis très souvent perdue. J'avais du mal à savoir où voulait en venir l'auteur. Parfois, même les scènes d'actions étaient décrites trop vaguement pour qu'on les comprenne correctement. Je ne suis pas contre laisser une marge d'imagination au lecteur, mais ici, j'avais l'impression de devoir faire tout le travail. Je suis peut-être fainéante, je l'admets. Mais j'aime lorsque mes lectures sont concrètes et me donnent toutes les pistes pour comprendre et imaginer ce qu'elles racontent. Ici, c'était bien trop peu. 


Pour conclure :


J'ai sincèrement apprécié le monde que j'ai découvert, mais la plume de l'auteur n'a pas su me convaincre. Entre le manque d'explications et de descriptions, le développement trop peu soutenu des personnages, et l'intrigue banale, je ne saurai considérer cette lecture comme un bon moment. Et c'est dommage, parce que le monde créé par Gaborit est plein de promesses. Les possibilités sont incroyablement grandes. C'est dommage qu'il n'ait pas amené les choses plus en profondeur. 


Je remercie les membres suivants de m'avoir accompagnée dans cette lecture commune : Aeyrine, Mack, PetiteMarie, MadlyDam, Stelphique, Luna, Salsera15.





dimanche 11 novembre 2012

The Brooklyn Follies

Aucun commentaire:
The Brooklyn Follies de Paul Auster


Edition : Henry Holt
Année de parution : 2006
Nombre de pages : 306

Résumé sur la deuxième page:
"Nathan Glass has come to Brooklyn to die. Divorced, retired, estranged from his only daughter, the formerly insurance salesman seeks only solitude and anonymity. Then Glass encounters his long-lost nephew, Tom Wood, who is working in a local bookstore -a far cry from the brilliant academic career Tom had begun when Nathan saw him last. Tom's boss is the colorful and charismatic Harry Brightman -aka Harry Dunkel- once the owner of a Chicago art gallery, whom fate has also brought to the "ancient kingdom of Brooklyn, New York." Through Tom and Harry, Nathan's world gradually broadens to include a new circle of acquaintances -not to mention a stray relative or two- and leads him to a reckoning with his past."



Mon avis

Un roman... ce n'est pas spécialement le genre que j'affectionne. Ceci dit, j'ai apprécié ma lecture. Et je pense que le fait qu'elle était en version originale accentua cette appréciation. La narration est à la première personne. On suit la petite vie de Nathan Glass, business man à la retraite, venu s'installer à Brooklyn pour y vivre ses dernières années. Et je dois dire que j'ai fini par apprécier ce vieux bonhomme. Cynique, fatigué et blasé, on se rend compte au fur et à mesure de la lecture que nous avons à faire à un homme qui pose un regard pour le moins objectif sur le monde. Rescapé d'un cancer, en froid avec sa fille, divorcé et sans nouvelle de ses nièce et neveux, Nathan n'a plus grand chose à perdre. Il voit le monde avec un certain recule.

Le début du livre est assez long. L'auteur prend son temps pour décrire au mieux ses personnages. On apprend plus amplement à les connaitre, même si c'est toujours du point du vue de Nathan. Quoi qu'il en soit, Glass nous raconte ses deux premières années passées à Brooklyn. Sa vie prend un tournant lorsqu'au bout d'un certain temps, il retrouve par hasard son neveu Tom. Ensemble, ils vont redonner du sens à leur vie pour le moins morose. Ils se remémoreront leur existence passée, parleront des membres de leurs familles, et c'est tout naturellement que les péripéties vont s'enchaîner. Je ne vous dirai pas si la fin est bonne ou mauvaise, ce sera à vous d'en juger. Moi, je l'ai appréciée.

Les personnages de ce roman sont tous très différents les uns des autres. Et je pense que l'auteur a su rendre justice à chacun d'entre eux. Je n'ai eu d'animosité pour aucun d'eux. Tout comme je n'ai pas eu l'envie de m'identifier à l'un d'entre eux. C'est une histoire de famille sympathique à lire, qui pose beaucoup de questions sur les liens familiaux, et qui philosophe très souvent sur les grands sujets de la vie (les politiques, l'éducation, le mariage et l'adultère, l'homosexualité, etc). 

J'ai passé un très bon moment aux côtés de Nathan et de sa famille. Certains passages étaient durs, d'autres étaient adorables. Au final, je garderai un bon souvenir de cette lecture. Je vous la conseille, au coin du feu avec votre boisson chaude favorite !

Lecture réalisée dans le cadre du Challenge Version Originale, organisé par Avalon.


mercredi 7 novembre 2012

Challenge ABC de l'imaginaire 2013

Aucun commentaire:


Encore un nouveau challenge, eh oui ! Dans la même veine que le challenge ABC 2013 organisé par Nanet, celui-ci se concentre uniquement sur les genres de l'imaginaire (fantasy, fantastique, steampunk, S-F, etc). Mise en place par Ptitetrolle sur le site livre@ddict, les règles qui le caractérisent sont plus ou moins identiques à celles pour l'ABC 2013. Voici le règlement exact :

Le règlement du challenge 
Le principe du challenge est de lire 26 livres entre le 1er janvier et le 31 décembre 2013, en respectant le principe « 
une lettre, un auteur ».  

Il faut donc choisir un auteur par lettre, dans les genres littéraires entrant dans la catégorie imaginaire :

- Fantasy

- Fantastique

- Science-Fiction

- Et tous leurs dérivés (bit-lit, dystopie, steampunk, etc.)

Afin de rendre le challenge plus facile, plusieurs possibilités s'offrent à vous :

- Vous avez la possibilité de modifier votre liste à loisir durant l'année. Pour valider votre inscription au challenge, il faudra que vous dressiez une liste au minimum de 20 livres sur les 26, mais vous pourrez ensuite la modifier autant de fois que vous le voulez dans l'année

- Vous pourrez inclure des BDs, mangas ou artbooks dans votre liste, mais pas plus de 3 au total. Pour les BD, le dessinateur compte autant que l'auteur.

3 tricheries sont autorisées. Par tricherie, j'entends l'utilisation de la première lettre du titre du livre, au lieu de la première lettre du nom de l'auteur

Si possible, venez donner votre avancement et le lien vers vos chroniques de blog sur ce topic, afin que je puisse suivre plus facilement la progression de tous les participants. C'est aussi un moyen d?échanger entre vous sur vos lectures dft009

Pour ceux qui ne veulent pas ou n'ont pas le temps de faire des chroniques (ou ceux qui n?ont pas de blog), vous pouvez tout de même participer au challenge. Il faudra cependant venir dire quelques mots sur vos lectures sur ce topic afin de pouvoir échanger vos impressions avec les autres participants au challenge. 
Foire aux Questions  
Pour éviter certaines questions redondantes, voici quelques précisions sur les règles du challenge :

- Un livre d'auteur anonyme peut être proposé pour la lettre A ou la lettre X

- Pour les recueils de nouvelles avec plusieurs auteurs ou les anthologies, vous pouvez soit le placer en lettre C (pour Collectif), soit utiliser le nom de l'un des auteurs. Dans ce dernier cas, cela compte comme une tricherie.

- Pour tous les autres, c'est la première lettre du nom de famille de l'auteur qui compte. Si vous avez un doute, vous pouvez toujours vérifier sur internet, sur le site de la BNF ou demander conseil aux autres participants

- Pour les sagas, trilogies et autres, vous pouvez proposer n'importe quel tome dans votre liste (et pas forcément le premier tome uniquement)

Les livres choisis peuvent entrer dans un autre challenge (que ça soit un baby challenge Livraddict ou un autre, c'est totalement libre). Les relectures sont également acceptées. 
Les inscriptions  
Les inscriptions sont ouvertes aux Livraddictiens uniquement. Elles se font soit sur ce topic, soit sur l'article dédié au challenge sur mon blog.

Les inscriptions sont ouvertes jusqu'au 31 janvier 2013. Le challenge commencera le 1er janvier 2013 et se terminera le 31 décembre 2013.

Votre inscription sera validée dès lors que vous aurez publié un article sur votre blog reprenant votre liste pour le challenge (et que vous m'aurez transmis votre lien). Votre liste devra comprendre au moins 20 livres sur les 26 prévus

Pour ceux qui n?ont pas de blog, il faudra venir indiquer votre liste sur ce topic. 
Les récompenses  
A la fin du challenge, une médaille est décernée aux participants ayant atteint un certain degré d'avancement dans le challenge :

- Médaille d'or : 26/26

- Médaille d'argent : 20/26

- Médaille de bronze : 15/26

- Médaille de chocolat : 10/20


Et sans plus tarder, voici la liste que j'ai confectionnée : 
A - Armstrong Kelley, Femme de l’Autremonde T1, 535p. Bit-Lit Fantasy PAL
B - Briggs Patricia, Alpha et Omega T1, 363p. Bit-lit [avis]
C - Carriger Gail, Le Protectorat de l’Ombrelle T2 , ??p. Steampunk [avis]
D - Davidson Mary Janice, Queen Betsy T1, 337p. Bit-lit-Chick-lit 
E - Eddings David, La Belgariade T2, 414 p. Fantasy 
F - Feist Raymond E., La Guerre de la faille T4, ??p. Fantasy PAL
G - Goodkind Terry, L’Épée de vérité T1, 696p. Fantasy PAL
H - Hobb Robin, Les Aventuriers de la mer T1, 427p. Fantasy PAL
I - Ivy Alexandra, Les Gardiens de l’éternité T1, 382 p. Bit-lit Romance [avis]
J - Jordan Robert, La Roue du temps T1, 844p. Fantasy PAL 
K - Knight E.E., L'Âge du feu T1, 501p. Fantasy PAL 
L - Lawrence Mark, L'Empire brisé T1, 382p Fantasy PAL 
M - Martin George K.K., Le Trône de fer T1, 836p. Fantasy [avis]
N - Novik Naomi, Téméraire T1, 480p Fantasy PAL
O - O’Donnell Cassandra, Rebecca Kean T2, 575p. Bit-lit 
P - Pullman Philip, A la croisée des mondes, T1, 500 p. Fantasy [avis]
Q - Quesne Didier, Magicienne, 315p. Fantasy 
R - Rowling J.K., Harry Potter and the Philosopher’s Stone, 332p. Fantasy PAL
S - Sapkowski Andrzej, Sorceleur T1,  382p. Fantasy PAL 
T - Tolkien J.R.R., Bilbot le Hobbit, 379p. Fantasy PAL
U - Updike John, Les Sorcières d’Eastwick, 447p. Fantastique 
V - Verne Jules, Voyage au centre de la terre, 314p. S-F 
W - Weeks Brent, L'Ange de la nuit T1, 694p. Fantasy PAL
X - Xéléniel, L’Âme de la nuit T1, 267 p. Bit-lit Romance 
Y - Young Moira, Les chemins de poussière T1, 382p. S-F  
Z - Zimmer Bradley Marion, The Mists of Avalon, 432p. Fantasy  PAL

 En vert, sont les titres que j'ai croisé avec le challenge ABC de Nanet ;) 


5/26

mardi 6 novembre 2012

Livra'deux pour PAL'Addict NDJ

2 commentaires:


Oui je m'inscrits à beaucoup de challenge en ce moment c'est vrai. Mais je trouve que je ne lis pas assez. C'est en quelque sorte pour remédier à cette lacune que je m'amuse à participer à tous ces challenges. Aujourd'hui, je vous présente le challenge Livra'deux pour PAL'Addict, organisé par la modératrice Galleane sur Livr@ddict (et oui ^^). 

Le principe est de se mettre par deux, et de choisir trois livres dans la PAL de sa coéquipière. Parmis ces titres, elle devra en choisir un, et le lire durant les trois mois impartis (en l'occurrence, Novembre, Décembre et Janvier). Le choix devra se faire en fonction de trois critères :

Un livre que l'on aimerait soit-même découvrir
Un autre dont le résumé nous a interpelé
Le troisième est un livre qu'on a lu et qu'on souhaite faire découvrir à sa partenaire

J'ai choisi de faire ce challenge en compagnie de Koré ^^. Voici les trois livres de sa PAL que je lui ai choisis :

Alpha et Omega T0 : Les origines de Patricia Briggs (C'est une série que j'ai toujours voulu découvrir. Je vais pouvoir en savoir un peu plus grâce à l'avis de Koré, si toutefois elle le choisit ^^)
Les Royaumes oubliés - La séquence d'Elminster T1 de Ed Greenwood (La couverture m'a plue, du coup j'ai cliqué sur la fiche du livre, et son résumé m'a beaucoup plu également.)
Les chevaliers d'Emeraude T1 d'Anne Robillard. (Ma grande ignorance fait que je n'ai lu que cette saga parmi les 500 titres qui font partis de la PAL de Koré... je n'ai donc pas eu le choix, et j'ai du prendre celui-ci. C'est une histoire sympathique, mais ce n'est pas ma saga préférée, et de loin !!)

Voilà maintenant les titres que Koré a choisi pour moi :

Les aventuriers de la mer, tome 1 : le vaisseau magique de Robin Hobb
Peter Pan de James Matthew Barry
L'épée de Vérité, tome 1 de Terry Goodking


Ce sont trois excellents titres que j'ai prévu de lire dans les prochains temps. J'ai choisi Peter Pan cependant, car des trois, c'est celui que j'ai lu plus envie de lire. Même si j'ai bien compris pourquoi Koré a choisi le T1 de l'épée de Vérité hihi ! Mais promis, je le lirai dès que je pourrai ! Je l'ai choisi également pour un autre challenge, qui ne débutera qu'en 2013. Merci à toi en tout cas ! Ce sont de beaux livres. J'espère que mes choix te plairont également ! 


Mon choix de lecture