dimanche 3 juillet 2016

Le Pensionnat de Mlle Géraldine T1 : Étiquette et espionnage de Gail Carriger

Aucun commentaire:
Editions : Orbit / Le Livre de Poche, Mai 2015, 386 page, 6,90€

Résumé 4ème de couverture : Angleterre, début du XIXème siècle. Sophronia, 14 ans, est un défi permanent pour sa mère : elle préfère démonter les horloges et grimper aux arbres plutôt qu'apprendre les bonnes manières ! Mme Temminnick désespère que sa fille devienne jamais une parfaite lady, ainsi l'inscrit-elle au Pensionnat de Mlle Géraldine qui s'attache au perfectionnement des jeunes dames de qualité. Très vite, Sophronia comprend que cette école ne correspond pas exactement à l'idée que sa mère s'en faisait. Certes, les jeunes filles y apprennent l'art de la danse, celui de se vêtir et l'étiquette, mais aussi celui de la diversion, de l'espionnage et de l'acte de donner la morte - tout cela de la manière la plus civilisée possible, bien sûr. C'est une chose d'apprendre à faire une révérence comme il faut, c'est est une autre d'apprendre à la faire en lançant un couteau...


Mon Avis

J'avais tellement hâte de retrouver la plume de Gail Carriger. Cela fait maintenant plus de deux ans je crois que j'ai terminé le tome 5 des aventures d'Alexia Tarabotti (que je dois encore chroniquer d'ailleurs...), et les personnages et l'univers de Gail Carriger me manquaient vraiment beaucoup. Du coup, lorsque j'ai trouvé par hasard ce premier tome en occasion à Gibert Joseph, je n'ai pas hésité un seul instant et l'ai rapporté à la maison. Ce que je ne savais pas en revanche, c'est que j'allais mettre deux mois à le lire...