vendredi 31 janvier 2014

Angela T1 : Mortel Secret

2 commentaires:
Mortel Secret de Julia M. Tean



Editions : Rebelle
Collection : Chimères
Année de parution : 2011
Nombre de pages : 256 pages

Résumé 4ème de couverture :
"Depuis qu'Isaac Hayden est entré dans ma vie, rien n'est plus pareil. Il est beau à se damner, mystérieux, sombre et il va mourir. Je le sais, je l'ai vu, comme j'ai vu mourir ma mère et ma meilleure amie. J'ignore si cette fois je serai assez forte pour combattre la mort, mais je suis prête à tout pour sauver ce bel étranger. Même si je dois me brûler les ailes…"


Celles et ceux qui connaissent mes goûts en matière de lecture se demanderont peut-être pourquoi ai-je lu de la Young Adult. Il est vrai que ce n'est pas vraiment mon truc. Sans compter le côté romantique prononcé que laissait présager le résumé de la 4ème de couverture. Pour vous répondre, je vous dirai que j'ai rencontré l'auteure lors d'un salon du livre, qu'elle était vraiment sympathique, et qu'elle a su me convaincre. Et en effet, tous les éléments fantastiques de cette histoire m'ont beaucoup plu. Une intrigue qui tourne autour de visions prophétiques, une héroïne qui ignore tout de sa condition, et des phénomènes inexpliqués qui jalonnent sa vie d'adolescente… qu'aurais-je pu demander de mieux ?


Une histoire complexe

J'avoue que je ne m'attendais pas à l'histoire à laquelle j'ai eu droit. Et j'ai été agréablement surprise. Il n'est pas question ici de sorciers, de loups-garous ou de vampires. L'intrigue est beaucoup plus céleste que cela et détonne lorsqu'on la compare à mes précédentes lectures. Quoi que… mais je ne peux en dire plus au risque de vous gâcher la lecture. Sachez cependant, qu'elle aura de quoi vous étonner.  Outre la romance et les thèmes propres à l'adolescence, l'histoire d'Angela mêle subtilement complot, trahison, amour déchu et apocalypse. Oui, tout ça se mélange, et plutôt bien d'ailleurs.

Cependant, l'histoire suit un schéma habituel, ce qui de ce point de vue là, n'étonnera pas le lecture aguerri. L'héroïne est une adolescente qui évite de se faire des amis à cause d'un don qui lui fait vraiment peur, celui de prédire la mort de ceux qu'elle côtoie. Et comme tout ados mal dans sa peau, elle est la risée de son lycée. Elle a toutefois une amie (qui lui sera de très bons conseils) et un père aimant. Un beau jour, elle fait la rencontre d'un jeune homme, nouveau dans son établissement, qui l'intrigue énormément. Lui-même semble très intéressé par Angela, sans que personne ne sache pourquoi. Et c'est là que les ennuis commencent. Angela verra la mort d'Isaac arriver elle-aussi, et décidera cette fois-ci d'agir afin de l'éviter, chose qu'elle n'avait jusque là jamais réalisée. C'est plutôt bien joué et cohérent, puisque l'histoire d'amour d'Angela est étroitement liée à l'intrigue fanstatique de la saga. 


Une romance qui joue la girouette et des personnages principaux ambigües

Voilà l'élément principal qui aura donné un côté amer à ma lecture : la romance d'Angela et Isaac. C'est certainement une affaire de goût, mais j'ai toujours eu du mal avec les romances trop mises en avant. D'un autre côté, pour cette saga, il était toutefois délicat pour l'auteur de ne pas lui donner son importance, car elle fait partie intégrante de l'intrigue principale. Mais ce genre d'histoire n'a jamais su me convaincre, et Angela n'a pas fait exception. Ce qui m'a réellement agacée est l'effet girouette des sentiments d'Angela pour Isaac. Et quand un personnage principal ne sait pas où il en est, j'ai moi-même du mal à savoir où j'en suis. Evidemment, les moments de doute sont toujours possibles voire même bénéfiques à l'intrigue. Mais j'ai trouvé qu'il y avait beaucoup trop de "je t'aime moi non plus" dans ce premier tome. Cependant, la fin étant ce qu'elle est, il est fort à parier que cette impression sera moins importante dans le tome 2. Je l'espère en tout cas.

Le second élément concerne la personnalité même d'Angela et Isaac. J'avoue n'avoir pas été convaincue par ces deux figures principales de l'histoire. Si j'ai trouvé Angela très immature et instable, Isaac quant à lui m'a paru extrêmement froid et… fade. Ce n'est pas la première fois que je n'accroche pas aux personnages principaux, mais le fait que l'histoire tourne forcément autour d'eux, rend la lecture moins sympa. Heureusement, j'ai eu un coup de coeur pour certains personnages secondaires !


Des personnages secondaires très intéressants

Si je n'ai éprouvé aucune sympathie pour Angela et Isaac, j'ai au contraire adoré les passages mettant en scène Raven et Déborah. Aux antipodes l'une de l'autre, la première est un esprit torturé, la seconde pétille et déborde d'amour et d'énergie. L'une comme l'autre ont su me toucher, et j'espère vraiment les retrouver dans les tomes suivants. Elles étaient la principale force de ce premier livre, et je souhaiterais en apprendre plus sur ces deux jeunes filles. 


Une plume très agréable

Enfin, dernier élément : le style de l'auteure. J'ai trouvé ma lecture très fluide. Mes yeux glissait sur le papier. La plume est contemporaine, intelligente et juste. C'était très agréable à lire. Ce qui m'a gênée : l'histoire est écrite à la première personne. Là aussi, c'est une préférence de ma part. Le fait que cela soit écrit à la première personne implique une narration subjective. Nous vivons le récit depuis les pensées du personnage principal. Comme je vous l'ai dit, j'ai eu du mal à apprécier Angela et ses sentiments instables, et c'est peut-être pour cela que ma lecture ne m'a pas transportée plus que cela. 


-*-*-*-*-*-*-

Je lirai la suite, car j'ai vraiment accroché à l'intrigue principale. J'espère simplement qu'Angela sera un peu plus sûre d'elle et de ses choix et qu'elle arrêtera de se torturer l'esprit. La fin de ce premier tome était vraiment bien menée, et si le second ouvrage entre plus profondément dans ces histoires de guerres et de complots, mon intérêt n'en sera que plus important !


-*-*-*-*-*-


Article lu dans le cadre d'une Lecture Commune organisée sur Livraddict. Voici les avis des autres participants : Tia Bella, Harmo20, Vivivamp, Chroniques Aléatoires, Benjamin59.


mardi 28 janvier 2014

Alpha & Omega T3 : Jeu de piste

4 commentaires:
Jeu de piste de Patricia Briggs


Editions : Milady
Format : EPub
Date de parution : 2012


Résumé :

Depuis que les loups ont révélé leur existence, c’est sur Charles, l’exécuteur du Marrok, que repose la responsabilité de discipliner les meutes des États-Unis. Bien qu’il endosse ce rôle avec stoïcisme, sa compagne, Anna, devine la violence qui le ronge de l’intérieur. Détourné provisoirement de sa fonction de bourreau, Charles devient un héros malgré lui pour aider le FBI à traquer un dangereux tueur en série. Un tortionnaire qui considère les loups-garous comme des proies de premier choix...

Nous y voilà. Terminer une saga me rend toujours mélancolique, surtout lorsqu'il s'agit d'un coup de coeur. On parle toujours d'un potentiel tome 4 sur la toile, mais rien a encore été confirmé. Sur son site internet, Patricia Briggs affirme son désir de continuer les aventures d'Anna et Charles, malheureusement, aucun contrat actuel ne l'engage dans l'écriture et la publication de la suite. Pour l'instant, la série prend donc fin avec ce troisième livre. Peut-être aurons-nous plus de nouvelles au cours de l'année 2014. À voir ;)



Une histoire de fantôme

Depuis que Bran a révélé l'existence des loups-garous au monde entier, le travail de son fils Charles ont changé. D'abord chargé des finances, puis médiateur, Charles est désormais bourreau à temps plein. Ses missions se résument désormais à exécuter tout loup-garou qui dévierait du droit chemin. Pour le moindre problème, Bran l'envoie tuer les responsables. L'idée est de montrer au monde que les loups-garous sont des créatures qui se contrôlent parfaitement, et qui ne sont pas dangereuses pour la société. Mais cela tue à petit feu Charles, qui ne supporte plus tous ces meurtres qu'il trouve pour la plus part injustifiés. Fils de chaman, sa connexion avec les esprits a toujours été très forte. Mais aujourd'hui, cette connexion le hante, lui qui peut voir les fantômes de ceux qu'il a exécuté, le suivre et le dévorer sans qu'il ne puisse rien y faire.

Cette dépression affecte également sa compagne, Anna, à qui il ne veut pas se confier, de peur que les fantômes ne s'en prennent à elle. Incapable d'aider son mari comme elle le voudrait, elle va chercher à convaincre Bran d'arrêter ces missions d'exécution. Bran va alors trouver une alternative à ses meurtres en série. Le FBI cherche à rentrer en contact avec un loup-garou, afin de résoudre une enquête sur un Serial Killer, qui officie depuis des décennies. Adam (personnage principal de la saga Mercy Thompson du même auteur) était le loup chargé de l'affaire. Mais afin d'aider Charles, il proposera à Bran d'envoyer Anna à sa place, protégée par Charles qui n'officiera que comme garde du corps, et ceci, dans l'espoir de changer les idées à ce dernier. Voilà encore un élément qui démontre la force de la plume de Patricia Briggs. Spin-off de la série Mercy Thompson, Alpha & Omega inclue de nombreux éléments de la première saga. C'est ce qui rend la lecture de ces livres plus additive encore. Si l'on suit les deux histoires de façon parallèle, il nous est possible de faire constamment le lien entre les deux, et c'est excellent pour qui est fan des histoire de Patricia Briggs ! Ici, nous retrouvons de façon sporadique des personnages de la première saga tel qu'Adam ou Mercy (qui n'est que citée, mais tout de même, c'est déjà ça). Bref, on adore, et on en redemande !

Côté romance, si Anna se fait beaucoup de souci pour son ami, il n'en reste pas moins que ses angoisses et son amour se mêlent avec justesse à l'histoire. En fidèle épouse qu'elle est, elle fera tout pour aider son mari, tout en menant à bien la mission qui lui a été confiée. Et même si une scène à caractère sexuelle nous surprendra par le contexte incongru dans lequel elle a lieu, cela ne sera pas incohérent outre mesure. 



L'outre-monde en ébullition

Anna et Charles, aidés du FBI et du bureau administratif chargé du recensement des créatures magiques, vont mener une enquête sur une série d'enlèvement de faes dont les premières disparitions dates de plus de 20 ans en arrières. Toutes les victimes sont torturées et violées, puis tuées et laissées à l'abandon une semaine après leur kidnapping. Sur les corps sont gravés des marques et des symboles typiques de la sorcellerie. Récemment, les trois derniers kidnapping concernent des loups-garous et un enfant fae. Mais qui dans ce monde serait assez puissant pour enlever, torturer et tuer des créatures magiques ?

Voilà une intrigue des plus intéressantes. Exit les vampires, on n'en entendra pas parler dans ce tome. Mais question faes et loups-garous, nous seront royalement servis. Ce n'est plus un secret maintenant, nous savons que Patricia Briggs fonctionnement par thèmes. Certains tomes se tournent exclusivement vers les loups, d'autres vers la magie, etc. Mais ici, ce sont principalement les faes et les loups qui seront à l'honneur. Un peu de magie noire agrémentera un peu le tout. La recette fonctionne bien. 

Mais ce qu'il y a vraiment d'intéressant dans ce troisième tome, ce sont les répercutions qu'auront la fin de l'histoire sur le monde magique de Patricia Briggs. L'histoire du Jeu de piste intervient quelques jours après celle de La Marque du fleuve, T6 de Mercy Thompson. Ce qui laisse entendre que nous obtiendrons bien plus d'information sur la fin de ce tome 3 d'Alpha & Omega dans la suite des aventures de Mercy. J'adore avoir la possibilité de faire le lien entre ces deux sagas !


Un tome aussi excellent que les précédents.

Comme pour les précédents, il m'a été très difficile de lâcher ma liseuse tant que je n'avais pas le fin mot de l'histoire. C'est que Patricia Briggs sait s'y prendre en matière d'enquête policière ! Je le dis dans chacune chronique concernant ses oeuvres, elle sait mêler habilement romance et intrigue policière, ce qui lui permet de créer des livres originaux, cohérents, intéressants et qui conviendront à un large public. Exit la mièvrerie, les scènes de sexe à outrance et les scénarios rocambolesque. Comme pour ses livres précédents, l'histoire se tient, les nouveaux personnages sont très intéressants et les anciens se révèlent toujours aussi excellents. J'en redemande ! Espérons que le tome 4 finira par voir le jour, et si possible, dans pas longtemps.






lundi 20 janvier 2014

À la Croisée des mondes T2 : La Tour des anges

2 commentaires:
La Tour des anges de Philip Pullman


Editeur : Gallimard Jeunesse
Collection : Folio Junior
Traducteur : Jean Esch
Nombres de page : 404


Résumé 4ème de couverture :

Le jeune Will, à la recherche de son père disparu depuis de longues années, est persuadé d'avoir tué un homme. Dans sa fuite, il franchit une brèche presque invisible qui lui permet de passer dans un monde parallèle. Là, à Cittàgazze, la ville au-delà de l'Aurore, il rencontre Lyra. Ensemble, les deux enfants devront lutter contre les forces obscures du mal et, pour accomplir leur quête, pénétrer dans la mystérieuse tour des anges.


Tout d'abord, même si cette lecture fut très agréable, je trouve le titre de ce livre mal donné. Si la Tour des Anges est nommée à plusieurs reprises, et si l'une des scènes les plus mémorables si déroule (ce sera d'ailleurs la SEULE scène dans cette tour), elle n'est pas du tout l'élément principal de ce deuxième tome. Certes, ce détail n'est pas très important, mais je tenais à la souligner. Voilà, c'est chose faite.


Une Guerre céleste

Passé cette petite remarque, ce tome deux entre plus en profondeur dans l'intrigue principale de la saga. Si Les Royaumes du Nord introduisait le concept de voyage entre les mondes et de Poussière, ce second livre nous permet d'explorer ces dimensions parallèles, mais surtout, il a apporte de nombreuses réponses, notamment à la question la plus importante : Que fabrique réellement Lord Asriel, lui qui est à l'origine de toute cette aventure ? Oui, la réponse à cette question se trouve dans ce second volume, et oui, il est fort à parier qu'elle ne vous décevra pas. 

Et en effet, l'enjeu des travaux de Lord Asriel aura des conséquences incroyables sur notre monde et sur le sien. Car oui, le jeune Will dont il est question dans le résumé, et dont je parlerai un peu plus longuement dans le paragraphe suivant, vient de notre monde à nous. C'est la grande nouveauté de second tome, puisqu'il prendra place dans trois mondes différents (celui de Lyra, le notre, et un entre-monde où se situe la ville Cittàgazze). Il est à noter que le monde de Lyra sera bien moins mis en avant que dans Les Royaumes du Nord. C'est ce qui est très intéressant, car La Tour des Anges introduit à la fois de nouveaux personnages sur lesquels elle se concentre énormément, mais elle revient également sur d'anciennes figures du premier tome. Nous pourrons ainsi suivre d'une façon plus intense Lee Scoresby et Serafina Pekkala que nous avions rencontrés précédemment. Par contre, vous ne verrez pas Iorek, l'Ours en armure. Désolée !


Un jeune (très jeune) guerrier

Si l'est un personnage dont il faut vraiment parler, c'est évidemment le jeune Will Parry. Par ses actions, son statut et ses missions, il est un personnage au moins aussi important que Lyra. À la recherche de son père, et en quête d'un abri, Will rencontrera Lyra dans les rues de Cittàgazze. Destinés à se rencontrer, la boussole d'or de Lyra la chargera d'aider ce dernier à retrouver son père. Car le jeune garçon va posséder au cours de cette aventure, un objet qui pourra tout changer. Tout comme Lyra avec sa boussole, sa présence pourra affecter les missions de Lord Asriel.

Nous retrouverons également Mrs Coulter, l'impitoyable mère de Lyra. Heureusement, elle n'apparaitra que sporadiquement tout au long de ce second livre. Son infâme daemon-singe ne nous polluera pas trop souvent les yeux (oui je les déteste). 

D'autres personnages très intéressants feront leur apparition tel que Stanislaus Grumman, un shaman qui semble en savoir beaucoup sur la guerre à venir, sur les plans de Lord Asriel, et sur la destinée de Will. Nous rencontrerons également Sir Charles (de je ne sais plus quoi), une personne très désagréable. 

-*-*-*-*-

De nouveaux personnages, une histoire qui donne un peu plus d'importance à d'anciennes figures, et une intrigue développée en profondeur : ce tome 2 est assurément une réussite !




vendredi 17 janvier 2014

Time To Read #6

2 commentaires:

Avec les copines de Bouquina Swap, nous organisons régulièrement des marathons lectures. Nous définissons un week end de quatre jours, et nous nous tenons mutuellement au courant des lectures que nous choisissons de lire, et de nos avancées. En général, nous débutons le marathon le jeudi soir à 18h et le finissons le lundi soir à minuit. Ce marathon est le sixième organisé par le groupe, le troisième auquel je participe, et le premier dont je fais un billet !


Au programme :



La Tour des Anges, tome 2 et Le Miroir d'ambre, tome 3 d'À la Croisée des mondes de Philip Pullman.


Suivi Lecture :

Jeudi 16 Janvier 
50 pages du tome 2 hier soir. J'avance doucement mais sûrement. Je découvre de nouveaux personnages, et en apprends plus sur d'anciens telle que la sorcière Serafina Pekkala, qui semble avoir une place plus importante dans ce second tome. C'est intéressant, car je me rends compte que ma perception des histoires jeunesse évoluent d'année en année. J'apprécie moins ma lecture qu'il y a 6 ans, même si l'histoire me plait toujours autant.

Vendredi 17 Janvier
Bonne avancée hier soir, puisque je comptabilise un total de 140 pages lues en 3h. Il me reste désormais 80 pages à lire de ce tome 2. Cela sera certainement fait dans la journée ;) En tout cas, plus j'avance, plus je rentre dans l'histoire. La seule chose qui m'ennuie, c'est que j'ai l'impression de me retrouver face à des enfants pas très malins. Ils entreprennent de nombreuses actions qui ne leur facilitent pas du tout la vie, alors qu'il existerait bien des solutions plus simples pour régler leurs soucis… C'est un sentiment que je n'ai jamais eu dans mes précédentes lectures.

Samedi 18 Janvier
Il me restait 80 pages et je n'ai pas été fichue de les lire entièrement ! Pour cause : je me suis endormie sur mon livre. Aïe ! Non pas qu'il n'était pas intéressant, au contraire, mais la fatigue a eu raison de moi. J'ai tout de même eu le temps de lire 50 pages. C'est déjà ça !

Dimanche 19 Janvier
C'est là que la honte tombe sur moi ! Sur les 30 pages qui me restaient, j'en ai lu 20. Repas de famille, 2h de route sur la journée, et le soir, plus aucune envie d'ouvrir mon livre. Bon, on va essayer de le finir lundi tout de même !

samedi 4 janvier 2014

L'Ange de la nuit T1 : La Voie des ombres de Brent Weeks

4 commentaires:
Editeur : Milady
Format : Epub
Résumé Feedbooks : Le tueur parfait n'a pas d'ami, il n'a que des cibles. Pour Durzo Blint, l'assassinat est un art et il est l'artiste le plus accompli de la cité, grâce à des talents secrets hérités de la nuit des temps. Pour Azoth, survivre est une lutte de tous les instants. Le petit rat de la guilde a appris à juger les gens d'un seul coup d'oeil et à prendre des risques, comme proposer à Durzo de devenir son apprenti. Mais pour être accepté, il doit commencer par abandonner son ancienne vie, changer d'identité, aborder un monde d'intrigues politiques, d'effroyables dangers et de magies étranges, et sacrifier ce qui lui est le plus précieux.



Lu dans le cadre du Livra'deux pour PAL'Addict, ce premier tome de l'Ange de la Nuit de Brent Weeks est un coup de coeur. Il comporte tout ce que j'aime dans le genre fantasy : la magie, le contexte médiéval, des combats techniques et bien décrits, des personnages travaillés, à la personnalité marquée, une intrigue sur plusieurs tableaux, de l'humour et du sarcasme. Bref, tout ce que j'aime. Et c'est très bien écrit. Que demander de plus ? Je ne peux que remercier Elsinka qui m'a incitée à sortir ce livre de ma PAL


Le héros de l'histoire portera bien des noms. Le premier est Azoth. Enfant misérable du Dédale, il grandit dans une guilde dirigée par un adolescent malade, qui a pour second un psychopathe de la pire espèce. Azoth a pour compagnons Poupée, une fillette muette, et Jarl, son meilleur ami. Tous trois vivent dans la peur et la misère, sans grand espoir de s'en sortir un jour. Mais la rencontre entre Azoth et Durzo Blint, célèbre pisse-culotte, va tout changer. Devenu l'apprenti d'un maître assassin, Azoth s'appelle désormais Kylar Stern. Il va tout faire pour devenir une personne dénuée de toute peur et surtout, le pisse-culotte le plus craint de toute la cité. Kylar fera la rencontre de Logan Gyre, un jeune duc de son âge et potentiel prétendant au trône, qui deviendra rapidement son meilleur ami. Jonglant entre ses deux identités (jeune noble le jour, tueur la nuit), Kylar se confrontera aux complots visant à détrôner un Roi puéril et incompétent ainsi qu'à l'invasion de son royaume. 
Ce que j'apprécie particulièrement dans cette histoire, ce sont tous les éléments qu'elle rassemble. Sorcelleries, tueurs et royauté se côtoient au profit d'une action complète et cohérente. Et tout cela est monté sur fond de complot et d'invasion, le tout acheminé avec soin. Le lecteur est constamment tenu en haleine. De plus, les personnages sont tous aussi intéressants les uns que les autres, ce qui favorise également le succès de cette lecture. Mais tout n'est pas qu'action et violence. L'histoire contient également sa part de romance, même si pour ce premier tome, elle n'est que partiellement abordée. Je pense que nous en verrons beaucoup plus dans le second livre.  



Le tueur parfait n'a pas d'amis… Cette seule phrase résume à elle seule une bonne partie de l'histoire. Si nous suivons les aventures de plusieurs personnages différents (des tueurs, des Rois, des princes, des sorciers, des mendiants, etc), nous sommes perpétuellement rattraper par ces questions de bien et de mal, de justice et de vengeance… le personnage de Kylar est certainement le plus ambigüe de tous. Si nous comprenons rapidement que Durzo n'est pas un tueur compulsif, mais quelqu'un de torturé, qui a fait du meurtre son métier, nous n'avons pas les mêmes certitudes au sujet de Kylar. Ce dernier est constamment en proie au doute. La vie est-elle vaine ? Peut-on tuer sciemment des innocents et vivre sans le moindre remord ? Ce premier tome nous donne matière à réfléchir sur ce type de personnages que nous voyons de plus en plus dans nos histoires : les tueurs à gages, assassins et autres pisse-culottes. Globalement, il aborde de façon intelligente toutes ces questions. Kylar ne passe pas pour une victime, mais pour un jeune homme qui a fait certains choix par nécessité, d'autres par facilité, et qui se pose tout un tas de questions sur le fondement et les raisons de ses propres agissements. Kylar est un personnage qui réfléchit beaucoup, mais qui agit aussi. La balance entre la réflexion et l'action est équilibrée, c'est ce qui fait la force de ce premier tome.





jeudi 2 janvier 2014

Bilan 2013

5 commentaires:
Bilan de l'année 2013

Nous y voilà ! Une nouvelle année se termine, une autre commence, et voilà arrivée l'heure du bilan. Lectures, coups de coeur et coups de gueule, challenges… nous allons voir ensemble ce que l'année 2013 nous a apporté.



L'Auteur Coup de Coeur de l'année 2013

Patricia Briggs 

Avec 10 livres lus et autant de chroniques publiées, la palme de l'auteur coup de coeur de 2013 revient à Patricia Briggs. J'ai découvert la saga Mercy Thompson en début d'année, puis son spin-off Alpha & Omega, et j'ai littéralement dévoré les 6 tomes de la première saga et les 3 premiers de la seconde. Il me reste deux tomes à lire pour être à jour. Cela sera fait sous peu je pense ! Vous retrouverez les liens vers les différentes chroniques sur la page Auteurs et Chroniques.



Le Livre Coup de Coeur de l'année 2013

L'Intégrale 1 du Trône de fer de George R.R. Martin

Véritable fan de la série Game Of Thrones, j'ai décidé de débuter la lecture des intégrales déjà sorties en France. J'ai divisé ma lecture suivant le découpage français, en lisant le tome 1 en Avril, et le tome 2 en Décembre. Je ne peux dire qu'une chose : de tous les livres lus cette année, celui-ci est mon préféré. Je ne reviendrai pas là-dessus, ma chronique est assez éloquente pour cela. Sachez juste que si vous êtes fan de la série, vous n'en aimerez que plus les livres ;)


Le Genre de l'année 2013

14 livre Bit-lit lus, soit la moitié de ce que j'ai lu sur l'année. Je crois que sans conteste, c'est le genre qui l'emporte en 2013. Il faut dire que la fièvre Briggs a largement contribué à ce chiffre. En deuxième position vient la Fantasy avec 7 livres lus. J'espère battre mon record en 2014, et surtout, faire en sorte que la Fantasy atteigne le sommet du classement ! 

Enfin, j'ai lu 3 livres jeunesse, 2 policier, 1 humoristique et 1 chick-lit.

28 livres lus sur l'année. Ce n'est vraiment pas beaucoup, mais pour ma défense, entre la fin des études et le boulot, j'ai eu une sacré baisse de motivation et n'ai rien lu pendant trois mois ! On espère faire mieux cette année ;) 


Les copines de l'année 2013

Et dans tout ça, il y a évidemment la blogosphère. Cette année encore, j'ai suivi régulièrement mes blogs préférés et en ai découvert d'autres ! Voici la petite liste de mes préférés :

Gilwen                           * Candyshy

Koko                              * Ptitelfe



Les Challenges 2013

Eh bien franchement, c'est un flop total ! C'est si honteux, que je ne vais pas en parler longtemps. 

Les Babies-Challenges 2013
Bit-lit :  4/20
Chick-lit : 1/20
Fantasy : 1/20
Même pas la médaille en chocolat ! Honteux…

Challenges ABC
Général : 5/26
Lectures de l'imaginaire :  8/26
Pas terrible non plus...

Quant aux autres challenges, je n'ai pas lu un seul livre… Autant dire que j'ai royalement loupé mon coup cette année. 

-*-*-*-*-

Voilà un bilan assez mitigé. Pas beaucoup de lectures, un flop pour les challenges, mais de belles rencontres et de beaux coups de coeur ! C'est toujours ça ^^