mardi 26 février 2013

Et encore un tag !

Aucun commentaire:
Taguée par Koko !

Cette fois-ci, c'est un tout petit questionnaire auquel il faut répondre. Mais comme d'habitude, je serai le plus évasive possible, histoire de ne pas raconter ma vie non plus (un peu de mystère que diable ! Pour ce que vous vous en fichez d'ailleurs :p)


1 Si tu pouvais changer quelque chose, quelle serait-elle ? 
Le moment où j'ai choisi de mettre à la pratique d'un instrument de musique. J'ai commencé très tard, et je me dis que si j'avais commencé toute petite, je serai parmi les meilleures aujourd'hui (oui, on repassera pour la modestie...). Oui je n'ai que ça comme regret, c'est plutôt bien non ^^ 


2 Si tu pouvais revenir à un âge ?
Aucun, mes 24 printemps me vont parfaitement ! J'ai toujours voulu grandir vite et voler de mes propres ailes, et je ne regrette pas de ne plus être une petite fille. Je pense que je regretterai mes 20 ans lorsque j'en aurais dix de plus ! (encore 6 ans, gloups !)


3 Une chose qui te fait peur ?
Me retrouver à 40 ans et me rendre compte que je n'ai rien fait d'intéressant de ma vie. Mais je travaille d'arrache pied pour que ce jour n'arrive jamais !

4 Un rêve incomplet et que tu serais capable de réaliser ?
Partir à l'étranger pendant quelques temps. Et ça va arriver ! Suffit que je finisse ma dernière étude, et c'est parti mon kiki !! 


5 Si tu pouvais être quelqu'un d'autre, qui serais tu ?


Je n'ai pas de nom qui me vienne... mais une grande dame j'imagine. Une femme qui aurait fait quelque chose de sa vie, aurait pris d'importantes décisions, se serait occupée d'autrui, aurait construit quelque chose... Je ne sais pas, honnêtement.


Je ne vais taguer qu'une seule personne, mon amie Bookwormette ;)

lundi 25 février 2013

Les Chroniques de Wolf Springs T1 : Déchainés

Aucun commentaire:
Déchainés de Nancy Holder et Debbie Viguié


Edition : Milan
Collection : Macadam
Paru en 2012
Nombre de pages : 386
Traductrice : Marie Cambolieu

Résumé 4ème de couverture :

À 16 ans, Katelyn doit quitter Los Angeles pour une région perdue du Middle West, condamnée à vivre avec un grand-père qu'elle connait à peine. Dans une ville aux secrets étouffés, où légende et réalité se confondent. Où une jeune fille a été récemment sauvagement assassinée. Où les événements n'avaient l'air d'attendre que Katelyn pour se préparer...

Je remercie Livr@ddict et les Éditions Milan pour ce partenariat, auquel j'ai participé avec joie ! 

Mon avis

Je ne suis pas une adepte du jeunesse en général, mais lorsque mon thème de prédilection est abordé, j'ai tendance à ne pas faire la fine bouche (non, vous ne saurez pas quel est mon thème de prédilection, risque de spoils !). Je suis heureuse d'avoir choisi ce livre pour mon deuxième partenariat (et d'avoir été retenue, cela va de soi !). 


Une intrigue qui se met en place doucement

Ce livre n'est pas très long, et se lit rapidement. Le fait que l'intrigue tarde à se mettre en place ne se ressent pas spécialement, au final. Il est vrai que la bonne moitié du livre se concentre sur la petite vie de Katelyn. Cette jeune femme de 16 ans est condamnée à quitter la ville pour aller s'enterrer dans un village perdu au beau milieu des bois. Pas d'internet, pas de télévision, mais une secte de fous furieux qui vivent reclus dans la forêt, et qui cherchent leur loup intérieur. Et nous suivons Katelyn et ses amis, dans une vie d'ados qui pourrait paraître tout ce qu'il y a de normal, si l'on omet les meurtres récents qui ponctuent l'actualité de Wolf Springs. 
J'avoue que j'aurais pu rapidement me lasser de tout ça, d'autant plus que la vie d'une ados américaine moyenne ne m'a jamais grandement passionnée. Mais tout au long de cette première moitié de l'histoire, nous sont dévoilés de nombreux petits indices et petits détails qui pour la majeure partie, auront leur intérêt dans la seconde moitié du livre. En parlant de ça, je suis sure que certains d'entre eux auront également leur importance dans le tome 2. 
Du coup, on amasse pas mal d'informations, sans toutefois que l'intrigue n'avance. Mais heureusement, la suite se goupille assez rapidement, parfois même un peu trop. Certains résumés qui circulent sur le net en dévoilent bien trop sur le fin mot de l'histoire. C'est pourquoi j'ai choisi de mettre le résumé du livre, qui reste sobre, et c'est aussi pourquoi je ne m'étalerais pas plus sur l'intrigue, afin d'éviter tout spoil éventuel. 


Un triangle amoureux

Je n'aime décidément pas ce genre de romance. Et je dirais même que je trouve cela un peu dommage. J'ai l'impression que dans les histoires actuelles, il est impossible d'avoir une héroïne qui sait ce qu'elle veut, et j'entends par là surtout QUI elle veut. Dans mes vieilles lectures, l'héroïne rencontre son prince "charmant" (excusez le cliché), met un certain temps à se rendre compte qu'elle l'aime, et doit souvent attendre le dernier tome pour lui dévoiler ses sentiments, ou pour en tout cas, finir avec lui (ou pas d'ailleurs !). Mais il semblerait qu'actuellement, la mode soit aux triangles amoureux. J'en fais tout un laïus parce que les passages autour de la romance m'ennuient au plus haut point. Et le T1 des Chroniques de Wolf Spings n'a pas échappé à la règle. Katelyn semble être certaine de l'identité de l'homme qu'elle aime et pourtant, elle devient toute chose et oublie sans vergogne le premier lorsque apparait le deuxième... Mais j'ai de l'espoir ! Je suis sure qu'il y a une histoire d'hormones et de pulsions sauvages incontrôlables derrière tout ça. Et lorsqu'elle aura appris à contrôler ses envies, elle pourra se décider définitivement. Espérons le ! 
Le fait est que je n'ai pas trouvé la romance très pertinente. Elle n'apportait pas grand chose à l'histoire finalement. Mais je pense qu'elle sera d'autant plus travaillée dans le tome 2 et qu'elle apportera un véritable intérêt à l'histoire.


 -*-*-*-*-

Je critique et je râle, mais c'est surtout pour dire que le livre m'a plu et que j'espère que le tome 2 sera aussi bon, voire même meilleur. Le début a été long au démarrage, mais la fin promet de grandes choses pour la suite. Sans compter que de nombreuses questions restent sans réponse. Et je les veux, ces réponses !


jeudi 21 février 2013

Acacia T3 : L'Alliance Sacrée

Aucun commentaire:
L'Alliance sacrée de David Anthony Durham


Edition : France Loisirs
Année de parution de cette édition : 2012
Année de la première édition : 2011
Nombre de page : 1042

Résumé Livraddict :
L'Empire acacian est au bord du gouffre. La trahison des Numreks, les sauvages alliés d'hier, déclenche les hostilités au coeur du royaume, tandis qu'aux confins glacés de l'Empire les redoutables Auldeks sont en marche avec leur armée d'enfants esclaves. A l'intérieur, la révolte gronde chez les citoyens asservis. Les sorciers du Santhot, libérés de leur désert de pierre, veulent reconquérir l'arme absolue de la reine Corinn, le magique Chant d'Elenet.
Les héritiers du trône, malgré leurs divisions, parviendront-ils à sauver le monde ancien, et à quel prix ? Aux côtés des puissantes armées, la magie sera de la partie dans le combat final. L'Alliance sacrée nous tient en haleine jusqu'au dénouement, inattendu. Evoluant dans un monde complexe et brutal, les héros révèlent leur personnalité, pour le meilleur comme pour le pire, au gré de batailles acharnées.


Mon avis



Voilà une série qui m'aura donné du fil à retordre. J'ai recommencé deux fois le premier tome, j'ai lu d'une traite le deuxième, et j'ai fait une pause de trois mois entre le premier tiers et la suite du troisième tome.... Ouf. C'était dur, mais j'ai vaincu !! Et je n'en suis pas peu fière, car mine de rien, si cette série avait de sacrées longueurs, il n'en reste pas moins qu'elle était excellente, car très bien travaillée. 


Je n'ai pas cessé de le dire, mais l'auteur a toujours pris son temps pour poser le décors. Le fait est que, si c'était parfois long et ennuyeux, on se rend compte à la fin que c'était nécessaire. Que ce soit au niveau de l'intrigue, de la psychologie des personnages ou du contexte historique, l'histoire fait preuve d'une quantité de détails qui rendent le tout extrêmement crédible.

Evidemment, il y a quelques éléments qui m'ont un peu gênée. Je pense notamment à certains personnages parfois tellement travaillés, dont les actions et les propos étaient quelque fois trop attendus. La limite entre le cliché et les convictions poussées à l'extrême n'était pas toujours très claire. Il m'est même arrivée d'être exaspérée par l'une ou l'un d'entre eux, et ceci, à plusieurs reprises. Mais je n'arrive pas à savoir si ces gênes venaient de moi, ou de la description de l'auteur. J'ai toujours eu du mal avec les personnages bourrés de bons sentiments (je pense surtout à la princesse Mena, qui pense à tout le monde plutôt qu'à elle, qui se hait parce qu'elle éprouve du plaisir à tuer sur le champs de bataille, etc, etc). Je préfère de loin des personnages torturés comme Corrin ou Hannish. Même les passages sur Rialus étaient bien plus intéressants que ceux sur la princesse au grand coeur. Mais comme je l'ai dit précédemment, ce n'est peut-être que moi qui n'aime pas ce genre de personnages. Et non une maladresse de style ou de construction.  

Concernant l'intrigue en elle-même, j'avoue avoir été agréablement surprise. Tout au long des trois tomes, l'auteur expose son histoire de dizaines de points du vue différents.  D'un côté il y a les Akarans, la Ligue des Vaisseaux, les Numreks et les Meins. De l'autre les Êtres libres et les Auldeks. Cela en fait du monde ! Cependant, on ne s'y perd jamais, car les points de vue finissent tous, toujours, par se recouper et se retrouver. Cela donne un tout très cohérent, qui ne perd pas le lecteur, et qui au contraire, crédibilise l'intrigue principale. 

J'avoue que j'ai du m'accrocher et me faire violence pour terminer ce tome trois, tant le début prenait de temps à se mettre en place. Et celles qui m'ont suivie dans cette aventure l'attesteront sans problème. Mais c'est une lecture que je ne regrette pas. Elle en valait la peine !

mercredi 13 février 2013

Confessions d'une accro du shopping

Aucun commentaire:
Confessions d'une accro du shopping de Sophie Kinsella



Edition : Pocket
Année de la présente édition : 2012
Nombre de pages : 382 pages
Année de la première parution : 2002


Résumé 4ème de couverture :

Votre job vous ennuie à mourir ? Vos amours laissent à désirer ? Un peu de shopping pour se remonter le moral ! C'est la devise de Becky Bloomwood, jolie Londonienne de vingt-cinq ans. Armée de ses cartes de crédit, la vie lui semble magique ! Chaussures, maquillage, fringues sublimes... rien ne peut contenir sa fièvre acheteuse, pas même son effrayant découvert. Jusqu'au jour où, décidée à séduire Luke Brandon, jeune et brillant businessman, Becky s'efforce de s'amender, un peu aidée par son banquier, qui vient de bloquer ses comptes...


Mon avis

Que dire que dire... J'ai eu beaucoup de mal à me plonger dans ce livre. Mais finalement, la fin m'a relativement plus, et je pense pouvoir affirmer que je lirai la suite.


Une héroïne bourrée de défauts

Je ne suis pas adepte des héros irréprochables. Heureusement, j'en rencontre rarement au cours de mes lectures. Mais pour le coup, Becky Bloomwood est dotée d'un caractère qui va au-delà de mes espérances. Irresponsable, cachotière, menteuse et immature, cette fille vit dans un rêve éveillé, sans la moindre conscience de la dure réalité de la vie. Elle passe son temps à dépenser sans compter, malgré les nombreuses lettres envoyées par son banquier et son énormissime découvert. Mais ce qui m'a agacée au plus haut point, c'est cette capacité à se faire des films pour tout et pour rien. Mais pas des films du genre "au mon Dieu je ne vais jamais m'en sortir". Non, ce sont plutôt des fantasmes du type :"Je vais jouer au loto, gagner des millions, puis je donnerai temps et temps à mes parents, à mes voisins aussi, mais j'en garderai un peu pour des chaussures..." etc. Bref, c'est une véritable gamine, avec une carte bancaire... Aïe. 
Cependant, malgré tous ces petits détails qui m'ont énervée, il n'en reste pas moins qu'elle a un caractère de combatte. Elle est capable de ranger des choses hyper stressantes dans un coin de sa mémoire, et de ne les sortir qu'au moment opportun (ou parfois même quand il est trop tard). Mais malgré sa tendance à s'emballer, elle sait garder la tête froide lorsque la situation l'exige. Ce qui donne lieu à des scènes plus que particulières et parfois très drôles. 


Un début très lent

Ce qui a bien failli me perdre, et me faire abandonner, ce sont les quelques premiers chapitres. L'auteure a pris le temps pour décrire le plus précisément possible la pathologie de Becky. Ce qui signifie que sur les 100 premières pages, ce ne sont que vêtements, prix, prix, vêtements et surtout, excuses bidons pour déculpabiliser. Autant dire que c'est d'un ennui mortel. Ce n'est qu'avec du recul, et quelques jours entre le moment de la fin de ma lecture et celui de la rédaction de ma chronique, que je me rends compte que ces quelques chapitres étaient nécessaires à la compréhension de ce personnage. Beckie est dépendante du shopping. Mais on ne peut vraiment le comprendre qu'en s'immergeant dans sa vie, même si garder son calme face à une pimbêche comme elle, est vraiment difficile !


-*-*-*-

Quoiqu'il en soit, si j'ai eu du mal à apprécier ma lecture lors de la première moitié, il est évident que la seconde a réussi à me convaincre. C'est un livre plein d'humour et d'auto-dérision. L'héroïne est tour à tour détestable et adorable. Le dosage entre tous ces éléments est parfois mal équilibré, mais finalement la recette à fait effet sur moi. Je lirai la suite avec plaisir.

lundi 4 février 2013

Qui suis-je ?

Aucun commentaire:
En attendant, un petit questionnaire !

Etant à jour dans mes chroniques, je vais prendre le temps ce soir de répondre au questionnaire sur lequel mon amie Bookwormette m'a taguée ! C'est parti !



1. Es-tu une acheteuse compulsive de livres ?

Pas vraiment, j'achète tout au long de l'année, mais en faisant attention à mon porte-monnaie.

2. À quelle fréquence achètes-tu des livres ?
On va dire 3 à 4 livres par mois.  Je dois dire que les paramêtres sont faussés pour cette année, notamment grâce à l'opération 300k de Bragelonne qui a eu lieue le mois dernier... Un peu moins d'une trentaine d'ebooks ont rejoint ma PAL.

3. As-tu une librairie favorite ?
Non. Je peux très bien acheter autant chez les gros vendeurs que chez les petits libraires. Pas de favoritisme !

4. Fais-tu tes achats livresques seule ou accompagnée ?
Seule, même si j'aime beaucoup être conseillée par des amis.

5. Librairie ou achats sur le Net ?
Les deux ^^

6. Vers quels types de livres te tournes-tu en premier ?
Fantasy, sans hésitation ! J'adore les histoires médiévales, où se mélangent magie et épées. Je n'ai absolument pas peur des gros pavés, au contraire, plus une histoire est travaillée, plus elle va me plaire !

7. Préfères-tu les livres neufs, d’occasion ou les deux ?
J'ai une préférence pour les neufs, mais je ne rechigne pas face à l'occasion. Toute économie est bonne à prendre !

8. Qu’aimes-tu dans le shopping livresque ?
Je suis plutôt bon public, et pour peu que l'auteur ait pris la peine de travailler son univers, tout peut m'intéresser. Le shopping livresque, c'est comme une aventure. Il m'arrive rarement de me lancer sans une idée derrière la tête. Mais quand cela m'arrive, c'est un vrai moment de bonheur !

9. Te fixes-tu une limite d’achat par mois ?
Non, je fais en fonction de mes moyens et de mes envies. Je sais me modérer, je n'ai donc pas besoin de limite ! 

10. À combien s’élève ta PAL ? Et ta wish-list ?
Actuellement (merci Livr@ddict d'ailleurs) , j'ai 80 livres dans ma PAL et 66 dans ma wish-list. Vous voyez, je suis totalement raisonnable :p

11. Cite 3 livres que tu veux TOUT DE SUITE !
Les Chroniques du magicien noir, T3 : La Reine traitresse de Trudi Canavan
La Guerre de la faille, T4 : Ténèbres sur Sethanon de Raymond E. Feist
Alpha & Omega, T2 : Terrain de chasse de Patricia Briggs

12. Pré-commandes-tu tes livres ?
Jamais. Je fais tout sur le moment. Suis comme ça moi, tout à la dernière minute !

13. Pourquoi un tel pseudo/nom de blog ?
Violetblade... Le violet pour ma couleur préférée, et Blade qui signifie la lame, en hommage à mon amour de la fantasy !

14. Parles-nous de ton prof préféré.
Il s'agit de l'un de mes instituteurs de primaire. Un excellent professeur des écoles, dont je me souviendrai toute ma vie.  Mais non, ce n'est pas lui qui m'a convaincue de me lancer dans la fantasy ! J'y suis arrivée toute seule si vous voulez tout savoir !

15. Parles-nous de ton premier concert.
Je ne sais plus lequel était le premier ! Ce devait être One Night of Queen avec Gary Mullen. Ou alors Mika. Je ne sais plus !

16. Quel est ton endroit préféré au monde ?
Londres. J'en suis tombée amoureuse. Elle me rappelle toute la musique que j'aime, toute la littérature qui me fait rêver. 

17. Un endroit que tu aimerais visiter ?
L'Ecosse. Je rêve d'y aller, et de visiter ce pays d'un bout à l'autre. Toute la culture qui tourne autour de cette région m'impressionne et me donne des frissons. J'adore ! Et l'Irlande aussi. 

18. Parles-nous de quelque chose qui te rend complètement folle en ce moment.
L'univers de Patricia Briggs. J'ai dévoré les trois premiers tomes de Mercy Thompson, ainsi que le premier livre et la nouvelle d'Alpha & Omega. Et tout ça en moins de deux semaines quasiment. C'est admirablement bien écrit et bien traité. Les personnages m'ont plu dès les premiers lignes. Un immense coup de coeur !! S'ajoute à cela l'univers de Gail Carriger et son incroyable Alexia Tarabotti. Voilà les deux auteures qui me rendent dingue et accro en ce moment.

19. Si tu pouvais posséder instantanément quelque chose, rien qu’en claquant des doigts, qu’est-ce que ce serait ?
La tout de suite serait quelque chose qui n'a absolument aucun rapport avec le monde livresque. Mais histoire de rester dans le thème, je dirai comme mon amie Bookwormette, la bibliothèque de la Belle et la Bête. J'ai toujours rêvé d'en posséder une comme celle-ci. 

20. Qui tagues-tu ?
Mon amie Koko à la PAL gigantesque ! Je suis sure qu'elle va révéler pleins de choses croustillantes ^^

dimanche 3 février 2013

Alpha & Omega T1 : Le Cri du loup

2 commentaires:
Le Cri du loup de Patricia Briggs

Editeur : Bragelonne
Format : EPub
Année de parution de l'ebook : 2010

Résumé Feedbooks :
Anna a toujours ignoré l'existence des loups-garous, jusqu'à la nuit où elle a survécu a une violente agression... et en est devenu un elle aussi. Dans sa meute, elle a appris à faire profil bas et à se méfier des mâles dominants jusqu'à ce que Charles Cornick, Alpha, et fils du chef des loups-garous de l'Amérique du Nord entre dans sa vie. Il affirme qu'Anna est non seulement sa compagne, mais qu'elle est aussi une Omega d'une puissance rare... ce qui se révèlera très utile pour traquer un loup-garou doté d'une magie si sombre qu'il pourrait menacer l'ensemble de la meute.

Mon avis

C'est avec un grand plaisir que j'ai retrouvé l'univers de Patricia Briggs dans cette nouvelle série. Centrée sur les loups-garous, elle nous apporte une quantité d'informations sur ces créatures, quantité dont nous n'aurions même pas osé rêver dans la saga Mercy Thompson. J'ai adoré chaque minute de ma lecture, tant elle était enrichissante.


Une histoire d'amour au coeur du mystère

Dans ce premier tome, nous suivons les aventures d'un jeune couple de loups-garous, tout juste formé. Charles a presque deux cents ans, et est un loup extrêmement dominant, alors qu'Anna n'a été changée qu'il y a trois ans à peine et a vécu des événements si horribles qu'elle ne peut plus s'empêcher de baisser la tête quoi qu'il se passe. 

Je suis contente car pour une fois, je lis une série bit-lit où le couple phare est déjà formé. Il n'y a donc plus de questions du genre "Je les aime tous les deux, lequel choisir ?" "Comment lui dire que j'ai choisi X à sa place, sans le blesser ?" Bref, vous me comprenez. Là, les questions sont d'un tout autre genre et seraient plutôt de ce style : "Comment me faire accepter d'elle ?" "Comment surmonter mes peurs ?" Charles et Anna sont extrêmement différents, et ceci, jusque dans leur nature même de loups-garous. L'intérêt de ce premier tome est de voir l'évolution de la relation qu'entretiennent ces deux loups, et surtout, la manière dont ils vont chacun surmonter les appréhensions de l'autre. J'ai trouvé  cette romance très bien travaillée. L'auteure prend son temps pour décrire les sentiments de chacun d'entre eux, sans pour autant tomber dans la mièvrerie. Et je l'en remercie ! Car l'histoire d'amour entre eux deux gagne en crédibilité tout au long de l'histoire.

Et comme vous le savez très certainement si vous avez déjà lu quelques unes de mes chroniques, je déteste les livres qui privilégient le côté romance à celui de l'action. Eh bien il se trouve que le tome 1 d'Alpha & Omega concilie relativement bien les deux. Je dis bien relativement, car j'avoue que pour le coup, j'aurais bien aimé en lire d'avantage sur la relation Charles/Anna. Eh oui, une fois n'est pas coutume, mais l'auteure maîtrise tellement bien son sujet que je n'aurais pas pu lui en vouloir si elle avait rajouté un peu plus de romance à tout cela.

D'un autre côté, l'histoire relève le tout. J'ai été agréablement surprise par la singularité de l'intrigue, même si j'ai trouvé qu'il manquait un petit peu de suspens. Effectivement, on a très rapidement toutes les cartes en main concernant le fin mot de l'histoire. Mais il n'empêche qu'encore une fois, le tout est admirablement bien travaillé. J'ai trouvé de l'originalité à l'histoire de ce premier tome, à la fois dans la profondeur des personnages et dans celle de l'intrigue. 

-*-*-*-

Alpha & Omega m'intéresse de plus en plus. Je dirais même que ce spin-off a de fortes chances de me plaire un peu plus que la saga Mercy Thompson. Mais après, ces deux séries sont étroitement liées, et aussi bien travaillées l'une que l'autre. J'ai hâte de lire le tome 2 d'A&O, ainsi que le tome 4 de Mercy. 




Mercy Thompson T3 : Le Baiser de fer

2 commentaires:
Le Baiser de fer de Patricia Briggs


Edition : Bragelonne
Format : EPub
Année de parution de l'ebook : 2011

Résumé Livraddict :
"Je retroussai mes babines pour lui donner une bonne vue de mes crocs. J'avais beau ne pas peser plus de quinze kilos sous ma forme de coyote, j'étais néanmoins un prédateur...."
La forme de Mercy Thompson est peut-être changeante, mais ce n'est pas le cas de sa loyauté. Lorsque son ancien patron et mentor est arrêté pour meurtre et abandonné par les siens, Mercy est la seule à vouloir l'innocenter, qu'il le veuille ou non. Le coeur de Mercy, quant à lui, est à l'image de la nature de sa propriétaire : partagé. Il balance entre deux loups-garous. Or, ces derniers ne sont pas réputés pour leur patience, et si elle ne parvient pas à faire un choix, Sam et Adam s'en chargeront pour elle...

Mon avis

Sans conteste mon coup de coeur de ce mois de Janvier 2013, j'ai littéralement dévoré les trois premiers tomes de la saga Mercy Thompson. Ce troisième livre promettait beaucoup de choses selon le résumé : un choix de la part de l'héroïne face à ses sentiments, qu'ils soient amicaux ou amoureux, et surtout, une prise de position certaine, que ce soit dans la meute d'Adam ou dans le monde magique dans sa globalité. Je m'attendais donc à un tome plus centré sur Mercy, et, s'il est vrai que l'intrigue principale se portait sur les faes et leur univers, le tome 3 met bien plus en avant le personnage de Mercedes que n'ont su le faire les deux livres précédents. 


Les faes gardent bien leurs secrets

Je l'ai assez répété, j'adore cette série. Cela ne m'a toutefois pas empêchée d'avoir trouvé le temps long à plusieurs reprises lors de ma lecture. Si ce tome 3 est intéressant dans la manière dont il met plus en avant la personnalité de notre héroïne préférée, il fait néanmoins trainer les choses. Je m'explique.

La saga Mercy Thompson semble se poursuivre selon le schéma suivant : un livre, un type de créature surnaturelle. Le premier tome faisait la part belle aux loups-garous, le deuxième aux vampires, et voilà que le troisième nous promet une lecture axée sur le monde des faes. Malheureusement pour nous (et pour Mercy), les faes sont les créatures les plus mystérieuses de tout l'univers de Patricia Briggs. Tout au long de l'histoire, les interlocuteurs faes de Mercy et ses acolytes ne cesseront de répéter à tout va que la connaissance de leurs secrets peut entraîner une exécution sans appel. Personne ne cache mieux ses secrets qu'un fae, et tout autre créature n'est pas censée savoir quoi que ce soit sur eux. Mais moi, en tant que lectrice, je m'attendais à bien plus de révélations que cela. Il y en a, rassurez-vous, mais il est évident que l'on en apprend moins sur eux, que sur les loups ou les vampires dans les deux précédents livres. C'est dommage.

S'ajoute à cela un nombre assez conséquent de meurtres et d'accusations non justifiées, ainsi qu'une coyote girl qui se croit obligée de résoudre toutes ces affaires. On passe notre temps à lire des répliques du genre "Tu n'es pas assez forte pour te mesurer à ce genre de cas", "un coyote ne devrait pas se mêler de nos affaires", et ceci à tord et à travers. Mais on sait pertinemment que Mercy ne va pas lâcher le bout, et continuera son enquête, contre vents et marées. Et surtout, on sait que malgré les avertissements incessants, elle s'en sortira (forcément... sinon les tomes 4, 5, 6 et le futur n°7 auraient étés dans l'obligation de se trouver une nouvelle héroïne). Du coup, on finit par se lasser, et par ne plus trouver où se cache la pertinence de certaines conversations.

Cependant, je dois reconnaitre une chose à ce tome : son intrigue. Je l'ai trouvée plus poussée que les précédentes, qui à mon sens, étaient déjà bien travaillées. Ici, le lecteur évolue entre complots, secrets et fanatisme. C'est un livre qui sait vous balader. J'ai remarqué moins d'éléments téléphonés que chez ses prédécesseurs. Le côté romance n'est finalement pas aussi présent que ce que le résumé pourrait laisser croire. Il y en a quelques touches évidemment, ce ne serait pas de la bit-lit sinon. Mais encore une fois, romance, action et intrigue ont su trouver un juste milieu. Tout ceci est très bien dosé.

-*-*-*-

Des trois livres, il est celui que j'ai le moins aimé. Et cela n'a rien à voir avec la construction de l'intrigue ou le style de l'auteur. En réalité, c'est plus du côté de l'histoire que je n'ai pas trouvé mon bonheur. J'ai refermé ce livre (ou plutôt, éteint ma liseuse), avec un sentiment de frustration et surtout de colère. Mais il n'en reste pas moins un excellent bouquin ! J'ai hâte de lire la suite.

vendredi 1 février 2013

Livra'deux pour PAL'Addict Février, Mars, Avril

Aucun commentaire:


Et on remet ça, toujours avec Koko ! Eh oui on ne change pas une équipe qui gagne !! Le but du jeu, chacune d'entre nous choisit trois livres dans la PAL de l'autre. Il nous faut ensuite choisir lequel des trois nous lirons avant la fin du mois d'Avril ;) 

Pour Koré, j'ai choisi les livres suivants :




Les Chroniques des Ravens T1 : Aubemort de James Barclay

J'avais prévu d'acheter ce livre lors de l'opération 300k de Bragelonne, et finalement, je ne sais pas pourquoi, mais je ne l'ai pas fait. SI tu le choisis, j'espère que tu pourras me faire regretter ma bêtise en me montrant qu'il est excellent, et que j'ai loupé quelque chose ^^











Les Haut Conteurs T1 : La Voix des Rois d'Olivier Peru

Je trouve la couverture magnifique ! J'espère que le contenu est tout aussi bien en tout cas. Son résumé m'a intriguée ^^













Merlin T1 : Les Années Oubliées de T. A. Barron

Je suis on ne peut plus fan de mythe Arthurien, et je suis tombée par hasard devant ce livre en me baladant dans une librairie et j'ai regretté ne pas pouvoir l'acheté. J'espère qu'il te plaira, parce que dès le jour où ma PAL diminuera, je me jetterai dessus ^^




Me concernant, Koko a choisi les livres suivants :



Et comme je suis censée le lire depuis des lustres j'ai choisi :Le Trône de fer, L'Intégrale 1 de George R. R. Martin !